Rechercher
Automobile > Actu auto > En bref > Actualités

Elle sera mise en vente le 5 février

Une Ferrari de John Lennon aux enchères à Paris

Le 13/01/2011 par Laurent Meillaud
Une Ferrari de John Lennon aux enchères à Paris
Dans le cadre d'une vente aux enchères, organisée le 5 février au Grand Palais par la maison Bonhams, une Ferrari ayant appartenu à John Lennon sera présentée.
 
C'est une 330 GT 2+2 Coupé de 1965. Elle a été assemblée à l'usine avec la direction à droite et peinte en Azzuro (bleu pâle métallisé) avec intérieur bleu comme l'indiquent les archives Ferrari. Ses spécifications précisent des moquettes bleu assorties, un ciel de toit gris clair, un toit ouvrant Webasto et un surmultiplicateur. La voiture fut livrée à l'importateur britannique Maranello Concessionaires Ltd. à Egham sous le numéro de commande 192.

Pour la petite histoire, le monde de l'automobile est entré en ébullition quand la presse révéla que le chanteur des Beatles avait obtenu son permis de conduire en février 1965. Dans les heures qui suivirent, tous les distributeurs d'automobiles de luxe sont venus faire le siège devant chez lui avec des Maserati, Aston Martin, Jaguar Type E etc. John Lennon porta son choix sur une Ferrari bleu pâle à 2 000 livres. La vente a été conclue le 20 avril 1965.

Immatriculée pour la route, elle portait la plaque qu'elle possède aujourd'hui « DUL 4C ». Les voitures étaient à l'évidence une des ultimes preuves de sa gloire pour un Lennon qui, deux mois plus tard, allait prendre livraison de sa deuxième Rolls-Royce Phantom V Limousine qu'il fera recouvrir d'une peinture psychédélique, tandis qu'une Mini partagera son garage. Mais, la Ferrari fut fut revendue en novembre de cette même année.

Où cette Ferrari a-t-elle traîné au cours des vingt et quelques années suivantes ? Cela reste un mystère, mais à la fin des années 1980, elle était chez Modena Engineering où le propriétaire actuel l'acheta. À ce stade, l'état de la voiture était médiocre : elle avait été repeinte en rouge et sa structure méritait quelques travaux. Son numéro d'immatriculation avait aussi disparu avec le temps. Avec l'aide d'une équipe de techniciens qualifiés, les propriétaires commencèrent une restauration complète afin de la remettre au plus près de son état d'origine sauf à choisir une nuance de bleu plus foncée que la teinte initiale. Depuis cette restauration, la voiture peu utilisée a été bien entretenue et garée dans de bonnes conditions, mais rarement conduite sur route.
Site : http://bonhams.com/
Notez Cet Article
0 votes. Cliquez sur une etoile pour voter

tags

Liens recommandés

X
Pour une expérience optimale, désactivez AdBlock.
adblocktest
ad articles actualites_automobile