En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Le Smart Inforad proposé chez Peugeot et Citroën
Credit Photo - Inforad
par Alexandre Boillod-Cerneux
Inforad Smart

Le Smart Inforad proposé chez Peugeot et Citroën

Les avertisseurs de radars sont devenus des assistants d’aide à la conduite depuis le début de l’année. Le dernier né des assistants d’aide à la conduite d’Inforad, le Smart, a été choisi par le groupe PSA pour être proposé au rayon accessoires de ses concessions.

Garanti 3 ans et conforme au décret 2012-3 du 4 janvier, le Smart d’Inforad est 100% légal. S’il n’indique plus la position des radars, il prévient le conducteur de tous les dangers de la route, et ce sur toutes les routes de l’Europe grâce à une cartographie Tomtom. C’est son coté sécuritaire qui a séduit le groupe PSA. Premièrement, l’Inforad signale les zones dangereuses (contenant ou non un radar). Deuxièmement, il possède toujours une fonction communautaire permettant d’alerter les autres automobilistes. Troisièmement, il s’utilise sans lâcher son volant, puisqu’une télécommande à fixer sur la jante du volant, est fournie avec l’appareil. Encore mieux, en cas de problème, il intègre une fonction téléphone permettant de joindre les premiers secours. Les alertes sont visuelles et vocales, évitant ainsi de trop regarder l’écran. Vendu 199 Euros, le Smart d’Inforad ne nécessite aucun abonnement et les mises à jour sont gratuites. Le Smart d’Inforad offre également un très bon rapport fonctionnalités/prix, ce fût aussi un argument décisif pour PSA.