En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Wikango améliore les fonctionnalités de son assistant d’aides à la conduite
Credit Photo - Wikango
par Alexandre Boillod-Cerneux
Wikango Max

Wikango améliore les fonctionnalités de son assistant d’aides à la conduite

Suivant l'évolution de la loi, l’avertisseur de radars Max de Wikango est devenu un assistant d’aides à la conduite depuis le début de l’année. Présent au Mondial de Paris, Wikango dévoile un nouvel OS pour cet appareil, apportant de nouveaux services au conducteur.

Il n’est pas nécessaire de racheter un nouvel appareil, le ''Max'' pourra être mis à jour avec l’OS 2.1 dans le courant du mois d’octobre. Bien entendu, il conserve ses fonctionnalités de base : système communautaire, alertes des zones de danger et des zones à risque, éclaireurs, interface graphique très conviviale… Le nouvel OS apporte plusieurs améliorations. Maintenant, l’appareil tient compte des radars tronçon pour les alertes de zones de danger. La somnolence étant un facteur important d’accident sur l’autoroute, le Max dispose d’une fonction d’hypovigilance. En clair, toutes les deux heures, il rappelle qu’une pose est souhaitable. Bien sûr, cela ne dispense pas d’être attentif à son état de fatigue, mais un petit rappel à l’ordre n’est jamais négligeable.

Cette fonction est complétée par l’indication des aires de repos de votre trajet à l’écran du Max. Certains GPS peuvent donner ce type d’information sous forme de POI, mais sur autoroute, quand on a plusieurs centaines de kilomètres à faire sans changement de direction, on prête peu attention à son navigateur. En revanche, on est beaucoup plus attentif à son assistant d’aides à la conduite (zones de danger oblige). De ce fait, on verra plus facilement la présence d’aire de repos. Et c’est un réel service de sécurité, car savoir en permanence où l’on peut s’arrêter, permet d’anticiper le coup de fatigue (qui peut être dramatique). Pour finir, Wikango a encore amélioré la simplicité d’utilisation, afin de réduire les manipulations en conduisant. Si l’on souhaite acquérir un Max, Wikango propose deux offres : Max avec un an d’abonnement pour 179,95 euros ou Max Millenium avec abonnement à vie pour 299,95 euros.