Stage de pilotage
CONSEIL
JURIDIQUE
Cote auto
Mondial de l'auto
Rechercher

Charger sa voiture

Conseil : Bien charger sa voiture

Le 09/02/2013 par Christophe Bourgeois
Credit Photo - DR
Conseil : Bien charger sa voiture
La saison de sports d'hiver bat son plein, il est grand temps d'anticiper les préparatifs pour optimiser ses voyages. Voici donc quelques conseils pour bien charger le coffre de votre voiture.
Face à la montagne de sacs et de valises qui s’empilent devant vous, vous découvrez que votre voiture est vraiment trop petite ! Pas de panique, il y a des solutions pour que vous puissiez partir avec tout ce que vous aviez prévu d’emporter. La planche de snowboard de l’aîné, le vélo rose de la cadette, ne laissez rien sur le trottoir. Mais attention, une voiture ne se charge pas n’importe comment. En premier lieu, évitez tout objet volant dans l’habitacle. En cas de freinage brutal, ils peuvent se transformer en puissants et dangereux projectiles. Pour les mêmes raisons, ne posez rien d’encombrant ou de lourd sur la plage arrière. Pour charger le coffre, organisez-vous. Mettez devant vous tous les sacs. Puis remplissez-le en commençant par les valises les plus lourdes et les plus encombrantes afin de mieux répartir la charge, de soulager les suspensions et de ne pas compromettre les qualités dynamiques de votre voiture.
Les coffres de toit
Ils sont la solution la plus simple pour transporter tout ce qui n’a pu rentrer dans votre coffre. Vous trouverez différents modèles à partir de 75 €. Mais attention, un coffre de toit ne s’achète pas à la légère. En premier lieu, sachez ce que vous allez mettre dedans : objets lourds, objets encombrants ? Privilégiez dans ce cas un coffre solide. La forme ainsi que la matière sont à prendre en considération : la première, la plus aérodynamique possible, vous permettra de moins consommer, la seconde protégera des attaques des UV. Regardez le volume qu’il peut contenir. A titre d’exemple, un coffre de toit adapté à une citadine offre un volume de 250 l contre le double pour une grande routière. Choisissez un système d’attache facile qui ne demande pas l’intervention d’un spécialiste. La plupart des coffres de toit disposent d’un système de fixation rapide à monter. Pratique si vous êtes amenés à le déposer souvent. Ensuite, regardez son sens d’ouverture. Évitez ceux qui s’ouvrent sur l’arrière, peu pratique à charger. L’idéal sont les modèles qui possèdent deux ouvertures latérales. Pour plus de sécurité, il existe également des modèles dont les clefs ne peuvent se retirer si le coffre est mal fixé.
Les portes-vélos
Il existe trois systèmes : ceux qui se fixent sur le toit, qui s’installent à l’arrière de votre voiture ou qui se montent sur le crochet d’attelage. A chaque utilisation, son porte-vélo. Les modèles qui se fixent sur le toit sont simples et économiques (à partir de 15 €). Ils offrent plusieurs avantages : ils évitent de salir les vélos et laissent une visibilité arrière parfaite pour le conducteur. A contrario, les vélos sont moins faciles à installer et il n’y a plus de place pour un coffre de toit. Ceux qui s’installent sur le coffre ou sur le hayon sont également économiques (à partir de 40 €) et faciles à monter, mais le coffre n’est plus accessible. En outre, dans la plupart des cas, il est nécessaire d’ajouter une plaque d’immatriculation arrière si celle-ci est cachée par les vélos. Enfin, plus coûteux (à partir d’une centaine d’euros), mais les plus fonctionnels d’entre tous, les modèles qui se fixent sur le crochet d’attelage. Ils peuvent recevoir jusqu’à quatre vélos et assurent une parfaite stabilité au véhicule.
Les remorques
Avec une remorque, les problèmes de coffre sont réglés. Inconvénient, elle demande un crochet d’attelage et une fois arrivés sur votre lieu de villégiature, il vous faut trouver un endroit pour la stocker. Il existe toutes sortes de remorques : celles appelées « loisirs », pour transporter moto tout terrain, quad ou jet ski et les « bagagères » qui, comme leur nom l’indique, pour tout ce qui n’a pu rentrer dans le coffre de la voiture. Pour les remorques de loisirs, prenez un modèle équipé d’une roue jockey (plus facile pour manœuvrer) ou d’une rampe de montée pour faciliter le chargement. Pour les remorques bagagères, pensez à la taille, à la polyvalence et surtout à la charge utile (le poids que peut transporter la remorque). Dans les deux cas, si le poids à vide de votre remorque et sa charge utile dépassent les 499 kg, vous devez la faire immatriculer.
BONS PLANS
Commentaires

X
Pour une expérience optimale, désactivez AdBlock.
adblocktest
ad articles