En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Test pneu Kristall Montero 3 : Fulda joue la sécurité sur neige
Credit Photo - DR
par Alexandre Boillod-Cerneux
Fulda Kristall Montero 3

Test pneu Kristall Montero 3 : Fulda joue la sécurité sur neige

Nous avons profité des dernières chutes de neige en montagne pour essayer, dans des conditions extrêmes, le nouveau pneu hiver Fulda Kristall Montero 3. Prévue pour la prochaine saison hivernale, cette gomme s’avère déjà prometteuse.

Fulda a plus de 100 ans d’expériences dans les gommes et le caoutchouc. Sa première gomme pour automobile est sortie en 1907 et son premier pneu hiver sans en clous en 1973. Aujourd’hui, le manufacturier compte 13 usines en Europe, employant environ 1400 personnes. Fulda vend près de 10 millions de pneus dans le monde. Très réputés en Allemagne mais moins connus chez nous, ses pneus sont des produits ''milieu de gamme'' offrant de très bons rapports qualité/prix, sans sacrifier l’endurance ni les performances.

La structure revue

La structure revue
Lors des tests comparatifs au freinage, nous avons gagné entre 3 et 4 mètres avec le Kristall Montero 3.Credit Photo - DR
Les pneus hiver deviennent efficaces dès que la température chute en dessous de 7°, et permettent de gagner 5 mètres au freinage, à 90 km/h, sur sol mouillé. Fort d’une longue expérience du pneu hivernal, Fulda a mis tout son savoir-faire dans le nouveau Kristall Montero 3.
La technologie Snow Catcher utilise la compression naturelle du pneu pour emprisonner la neige dans ses rainures et améliorer l’adhérence. Le Kristall Montero 3 possède également deux rainures en V directionnelles et inversées, afin d’optimiser l’évacuation de l’eau. En outre, il utilise de nouvelles lamelles 3D limitant la déformation de la bande de roulement pour conserver de bonnes performances sur le sec. Enfin, pour améliorer la durée de vie et réduire la consommation de carburant, le Montero 3 utilise une carcasse inédite et un nouveau mélange de gommes.
Pour juger ses performances dans les meilleures conditions, nous nous sommes rendus au circuit sur glace du Pas de la Case en Andorre.

Meilleure adhérence pour un freinage plus court

Meilleure adhérence pour un freinage plus court
Credit Photo - DR
Pour effectuer cet essai, nous avons utilisé deux Renault Mégane 105 dCi, l’une avec les nouveaux Kristall Montero 3 et l’autre avec des pneus concurrents Kleber. Les premiers tests effectués se sont portés sur le freinage, le plus important puisque c’est la majeur partie des accrochages sur la neige. Lancé à 40 Km/h, il s’agissait d’écraser les freins à un point précis du circuit et de mesurer la distance d’arrêt avec un appareil de mesure. Ce test a bien sûr été répété plusieurs fois afin de valider les mesures. Le Fulda Montero a systématiquement permis de gagner entre 3 et 4 mètres, soit la longueur d’une petite citadine.
Nous avons ensuite testé la tenue de route sur l’intégralité du circuit. Les conditions météo étant moyennes, une partie du tracé était verglacée et l’autre enneigée, permettant ainsi de juger l’adhérence et la tenue de cap sur différentes surfaces glissantes. Les Kristall Montero 3 nous ont immédiatement mis en confiance, permettant de passer à des vitesses plus importantes en courbe tout en conservant la maîtrise du véhicule. Sur cet atelier, les pneus Kleber n’ont pas démérité pour autant, mais le Fulda offre incontestablement de meilleurs performances et un plus grand sentiment de sécurité.
Avec 53 références couvrant 90% du parc automobile, le Kristall Montero 3 est assurément un pneu sur lequel on pourra compter l’hiver prochain.
TAGS : Essai pneu hiver, Fulda Kristall Montero 3