En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Une circulation alternée en 2014, les jours de grande pollution
par Alexandre Baumet
Circulation alternée lors des pics de pollution

Une circulation alternée en 2014, les jours de grande pollution

Le gouvernement va instaurer en 2014 la possibilité de mettre en place la circulation alternée lors des pics de pollution aux particules fines et aux oxydes d'azote.

La circulation alternée existe déjà lors des pics de pollution à l'ozone. Ainsi, les véhicules dont les numéros des plaques d'immatriculation sont pairs circuleront les jours pairs et les numéros impairs circuleront les jours impairs. Le ministre de l’écologie a rappelé que la France est dans le collimateur de la justice européenne, en raison du dépassement trop fréquent des valeurs limites de particules (PM10) dans une quinzaine d'agglomérations. La France encourrait une amende d'un montant de plusieurs dizaines de millions d'euros par an, jusqu'à ce que les normes de qualité de l'air soient respectées.

Pour l'association 40 millions d'automobilistes, une telle mesure est inapplicable au niveau économique et favorisera l'usurpation des plaques d'immatriculation, comme en Italie et en Grèce où la mesure existe déjà.
En vue de l’adoption du décret en 2014, une table ronde sera organisée dès janvier avec les collectivités locales et les autorités organisatrices de transport, pour étudier les modalités de mise en oeuvre de cette mesure.