En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
L'Audi A1 face à ses rivalesLancer le diaporama+11
Credit Photo - Autodéclics / DR
LANCER LE DIAPORAMA
par Julien Azoura
L'Audi A1 face à ses rivales

L'Audi A1 face à ses rivales

Annoncée comme l'une des plus importantes nouveautés de l'année 2010, l'Audi A1 prépare son lancement avec assurance. Néanmoins, la citadine aux anneaux pourrait déchanter. Car une concurrence affûtée l'attend de pieds fermes...

Que vous suiviez l'actualité automobile avec assiduité ou non, vous avez forcement entendu parler de l'Audi A1. Si les clips réalisés avec la star américaine Justin Timberlake ne sont pas arrivés jusqu'à vos écrans d'ordinateurs, les échos de la soirée mondaine organisée par le constructeur allemand à l'occasion du festival de Cannes n'a pas pu vous échapper ! En résumé, l'A1 est la petite nouvelle de la gamme Audi, qui vient se positionner sur le segment des citadines. Juste en dessous la berline compacte A3, elle provoque sans vergogne la Mini de BMW qui n'avait jusque là jamais craint la concurrence. Il faudra s'y faire, le marché des citadines ''coup de coeur'' compte maintenant de sérieuses alternatives.
Outre sa rivale allemande, l'A1 devra également composer avec une concurrence rusée qui fait du prix un argument supplémentaire. A ce registre, l'Alfa Romeo MiTo a son mot à dire, comme la toute jeune Citroën DS3 qui tente une intrusion dans l'univers Premium.

Audi A1 : la petite nouvelle

Audi A1 : la petite nouvelleLancer le diaporama+11
Credit Photo - Autodéclics

Après 3 ans de concepts et de teasers en tous genres, le constructeur d’Ingolstadt se décide enfin à dévoiler sa citadine premium. Silhouette trapue, projecteurs froncés, imposante calandre single frame et arches de roues marquées : la petite bavaroise ne manque pas de personnalité. Assez épuré dans son dessin, le "cockpit" s’avère particulièrement flatteur, et son traitement à l’audace inhabituelle recèle de nombreuses allusions au monde aéronautique ou naval. Soucieux d’attirer une clientèle jeune et en grande partie féminine, le constructeur s’autorise même quelques teintes un peu plus acidulées que de coutume.
Proposée au lancement avec quatre blocs 4 cylindres (2 essence et 2 diesel), la petite Audi, adepte du downsizing, ne se savoure qu'avec un turbo et à l’injection directe. Compensant leur cylindrée réduite par de forts taux de compression, ces moteurs développent des puissances honorables, comprises entre 86 et 122 ch.

Mini : la référence Premium

Mini : la référence PremiumLancer le diaporama+11
Credit Photo - Autodéclics

La pionnière c'est elle. Et pour cause, la Mini a un demi-siècle d'expérience derrière elle ! Réactualisée en 2001 par BMW, elle est restée longtemps sans vraies rivales, suscitant de fait bien des jalousies. Outre une allure inimitable et un esprit résolument branché, la Mini se distingue par sa conduite très ludique héritée de son aïeule. Ses proportions, avec ses roues aux 4 coins, n'y sont bien sûr pas étrangères. Mais elle a aussi le défaut de ses qualités. A commencer par une fermeté de suspension excessive qui lasse sur les longs parcours. L'habitabilité n'est pas non plus son fort, au même titre que l'accessibilité aux places arrière. Pour les petites familles, la variante Clubman, plus spacieuse, s'impose (+ 3 000 euros en moyenne). Son coffre est en outre nettement plus exploitable avec ses 260 litres, soit un gain de 100 litres !

Citroën DS3 : l'offensive française

Citroën DS3 : l'offensive françaiseLancer le diaporama+11
Credit Photo - Autodéclics
Avec son style sculpté et ses lignes saillantes, la Citroën DS3 reprend une grande partie du design si aguicheur du concept DS Inside. De quoi séduire, et pas seulement le public français ! A bord, on découvre des commandes très ergonomiques, une position de conduite basse, des sièges enveloppants ainsi qu'une instrumentation visiblement sophistiquée comprenant un combiné à 3 cadrans coniques. Véritable citadine Premium, la DS3 revendique un large éventail de personnalisations.
Elle propose 5 motorisations répondant à la norme Euro V. On retrouve ainsi deux motorisations HDi FAP de 110 ch et 90 ch associées à une boîte de vitesses manuelle à 5 ou 6 rapports. La gamme essence offre un choix plus large avec le VTi de 95 ch, le VTi de 120 ch et le THP de 150 ch en boîte de vitesses manuelle à 5 ou 6 rapports.

Alfa Romeo MiTo : l'élégance italienne

Alfa Romeo MiTo : l'élégance italienneLancer le diaporama+11
Credit Photo - Autodéclics
L'Alfa Romeo MiTo apporte un brin de gaieté et de sportivité sur le segment des citadines, en espérant tenir tête à l’incontournable Mini et la toute récente Audi A1. Pour se faire remarquer, la citadine emprunte des traits à l’exceptionnelle 8C Competizione. On retrouve bien le dessin inversé du spoiler avant, le capot en V plongeant se terminant par l’inimitable calandre et un petit quelque chose dans les feux. Pleine de galbe et de sensualité, la poupe particulièrement dynamique n’appelle quant à elle aucune critique. Dans l’habitacle, malgré quelques incohérences qui persistent, de gros efforts ont été réalisés en matière de qualité de finition et d’assemblage.
Pour séduire le marché français, la MiTo mise surtout sur le bloc diesel 1.6 JTDm de 120 ch. Pour l'épauler, un 1.3 de 90 ch devrait bientôt le rejoindre dans la gamme. Coté essence, la MiTo propose un 1.4 turbo essence de 155 ch, 120 et 78 ch. Une version QV de 170 ch est également disponible, pour les plus sportifs.

Audi A1 : la petite nouvelle

Audi A1 : la petite nouvelleLancer le diaporama+11
Credit Photo - Autodéclics
Après 3 ans de concepts et de teasers en tous genres, le constructeur d’Ingolstadt se décide enfin à dévoiler sa citadine premium. Silhouette trapue, projecteurs froncés, imposante calandre single frame et arches de roues marquées : la petite bavaroise ne manque pas de personnalité. Assez épuré dans son dessin, le "cockpit" s’avère particulièrement flatteur, et son traitement à l’audace inhabituelle recèle de nombreuses allusions au monde aéronautique ou naval. Soucieux d’attirer une clientèle jeune et en grande partie féminine, le constructeur s’autorise même quelques teintes un peu plus acidulées que de coutume.
Proposée au lancement avec quatre blocs 4 cylindres (2 essence et 2 diesel), la petite Audi, adepte du downsizing, ne se savoure qu'avec un turbo et à l’injection directe. Compensant leur cylindrée réduite par de forts taux de compression, ces moteurs développent des puissances honorables, comprises entre 86 et 122 ch.

Mini : la référence Premium

Mini : la référence PremiumLancer le diaporama+11
Credit Photo - Autodéclics
La pionnière c'est elle. Et pour cause, la Mini a un demi-siècle d'expérience derrière elle ! Réactualisée en 2001 par BMW, elle est restée longtemps sans vraies rivales, suscitant de fait bien des jalousies. Outre une allure inimitable et un esprit résolument branché, la Mini se distingue par sa conduite très ludique héritée de son aïeule. Ses proportions, avec ses roues aux 4 coins, n'y sont bien sûr pas étrangères. Mais elle a aussi le défaut de ses qualités. A commencer par une fermeté de suspension excessive qui lasse sur les longs parcours. L'habitabilité n'est pas non plus son fort, au même titre que l'accessibilité aux places arrière. Pour les petites familles, la variante Clubman, plus spacieuse, s'impose (+ 3 000 euros en moyenne). Son coffre est en outre nettement plus exploitable avec ses 260 litres, soit un gain de 100 litres !

Citroën DS3 : l'offensive française

Citroën DS3 : l'offensive françaiseLancer le diaporama+11
Credit Photo - Autodéclics
Avec son style sculpté et ses lignes saillantes, la Citroën DS3 reprend une grande partie du design si aguicheur du concept DS Inside. De quoi séduire, et pas seulement le public français ! A bord, on découvre des commandes très ergonomiques, une position de conduite basse, des sièges enveloppants ainsi qu'une instrumentation visiblement sophistiquée comprenant un combiné à 3 cadrans coniques. Véritable citadine Premium, la DS3 revendique un large éventail de personnalisations.
Elle propose 5 motorisations répondant à la norme Euro V. On retrouve ainsi deux motorisations HDi FAP de 110 ch et 90 ch associées à une boîte de vitesses manuelle à 5 ou 6 rapports. La gamme essence offre un choix plus large avec le VTi de 95 ch, le VTi de 120 ch et le THP de 150 ch en boîte de vitesses manuelle à 5 ou 6 rapports.

Alfa Romeo MiTo : l'élégance italienne

Alfa Romeo MiTo : l'élégance italienneLancer le diaporama+11
Credit Photo - Autodéclics
L'Alfa Romeo MiTo apporte un brin de gaieté et de sportivité sur le segment des citadines, en espérant tenir tête à l’incontournable Mini et la toute récente Audi A1. Pour se faire remarquer, la citadine emprunte des traits à l’exceptionnelle 8C Competizione. On retrouve bien le dessin inversé du spoiler avant, le capot en V plongeant se terminant par l’inimitable calandre et un petit quelque chose dans les feux. Pleine de galbe et de sensualité, la poupe particulièrement dynamique n’appelle quant à elle aucune critique. Dans l’habitacle, malgré quelques incohérences qui persistent, de gros efforts ont été réalisés en matière de qualité de finition et d’assemblage.
Pour séduire le marché français, la MiTo mise surtout sur le bloc diesel 1.6 JTDm de 120 ch. Pour l'épauler, un 1.3 de 90 ch devrait bientôt le rejoindre dans la gamme. Coté essence, la MiTo propose un 1.4 turbo essence de 155 ch, 120 et 78 ch. Une version QV de 170 ch est également disponible, pour les plus sportifs.

Fiat 500 : le pot de yaourt séduit toujours

Credit Photo - Autodéclics
Un peu moins chic que ses rivales évoquées jusqu'ici, la Fiat 500 jouit tout de même d'un fort potentiel de séduction sur le marché des citadines ''coup de coeur''. Car malgré les apparences, son style aguicheur et ses prix abordables pourraient faire du tord à l'Audi A1.
Mais, avec son habitacle aux matériaux assez peu flatteurs, l'italienne aura du mal à retenir les mordus du raffinement. Il lui reste néanmoins l'avantage de la version cabriolet, tout comme la Mini, dont l'A1 ne dispose pas encore. Les plus nostalgiques privilégieront également la petite turinoise, saluée pour ses lignes évoquant l'illustre pot de yaourt, et sa virulente déclinaison Abarth.
TAGS : citadine chic, fashion, premium
Albums Photos
Notre sélection