Stage de pilotage
CONSEIL
JURIDIQUE
Cote auto
Mondial de l'auto
Rechercher
Automobile > Essais auto > Essais automobile audi > Essais automobile audi a1 > Essais automobile a1 2.0 tdi 143 ambition

Essai Audi A1 2.0 TDI 143 ch Ambition

Essai Audi A1 2.0 TDI 143 ch Ambition : l'A1 (G)TDI

Le 13/01/2012 par Bertrand Debeuret
Credit Photo - Adrien Cortesi
Essai Audi A1 2.0 TDI 143 ch Ambition : l'A1 (G)TDI
Fiche technique : Audi A1
Poussée par la Mini Cooper SD et ses 143 ch, l'A1 emprunte aux A4 et A6 leur 2.0 TDI de... 143 ch. Un bien gros diesel pour cette petite Audi, nerveuse en diable mais aussi plus sonore.
Les petites premium n'ont pas davantage d'états d'âme que leurs grandes sœurs : elles se rendent coup pour coup. Prenez la Mini, la plus emblématique d'entre elles. A peine s'est-elle offerte le plus puissant diesel de son histoire, un 2.0 de 143 ch décliné sans vergogne sous l'appellation Cooper SD sur toutes ses carrosseries, que sa plus féroce rivale lui donne la réplique... au cheval près. Peu disposée à lui concéder le moindre avantage, l'Audi A1 glisse ainsi sous son petit capot le bien connu 2.0 TDI à rampe commune de 143 ch. Rien de moins !

De gros diesel sur de petites citadines, voilà qui dénote à l'heure du downsizing et de la traque au CO2. Mais en la matière, l'A1 ne déroge pas aux bonnes habitudes d'Audi en limitant ses émissions à 108 g/km, contre 114 g pour la Mini Cooper SD et quelque 123 g pour la Seat Ibiza SC FR dotée du même bloc TDI. Soit une consommation en cycle mixte annoncée à 4,1 l/100 km, que nous n'avons pu vérifier sur notre parcours d'essai dénué d’arrêt.

En revanche, la santé de ce diesel et sa faculté à faire bondir l'A1 ne nous ont pas échappées. Pensez donc, ce 2.0 suffisamment coupleux pour emmener un Q5 et son attelage - 320 Nm entre 1 750 et 2 500 tr/min - se joue littéralement du poids plume de l'A1, qui se maintient sous les 1 200 kg (1 190 kg). Souple, vigoureux dès les plus bas régimes et encore à l'aise au-delà de 4.500 tr/min, il séduit par son aisance et sa plage d'utilisation étonnamment large. Une fougue que le train avant encaisse par ailleurs sans difficultés sur le sec.
Du punch... et du bruit
Du punch... et du bruit
Autodéclics/BD
Les chronos de l'A1 parlent d'eux même : le 0 à 100 km/h, franchi en 8,2 s, gagne 2,3 s sur la version 1.6 TDI 105 ch, et la vitesse de pointe près de 30 km/h, à 217 km/h. La boîte manuelle 6 rapports se montre quant à elle bien étagée et son maniement, bien que très souple, s'avère agréable.

Ce qui l'est moins en revanche, c'est le niveau sonore de ce moteur. A bord de l'A1, il se fait ainsi nettement plus présent que le 1.6 TDI, au ralenti (+ 1dBA) et surtout à l’accélération. Un défaut devenant rapidement fatiguant en conduite dynamique, et qui jure dans l'ambiance cosy de cette Audi.

Pour se rattraper, celle-ci peut heureusement compter sur de nombreuses qualités, à commencer par son comportement enjoué, sa finition léchée et son confort convenable. L'A1 profite ainsi de la mise au point rigoureuse de son châssis pour offrir un franc dynamisme, sans pour autant verser dans l'inconfort d'une Mini ou d'une Alfa Romeo MiTo. Et ce malgré les suspensions raffermies d'office sur cette version 143 ch (réglages supprimés sur demande gratuitement).

Ajoutons que malgré ses vitrages étroits défavorables à la visibilité, l'allemande est plutôt facile à vivre en ville, où l'on profite de sa maniabilité et de sa douceur de direction.
1 950 euros de plus
1 950 euros de plus
Adrien Cortesi
Bon point également pour l'ergonomie et, bien sûr, pour la qualité de fabrication de l'habitacle. Les matériaux solides et les ajustements précis y sont de mise et font de l'A1 la référence actuelle du segment.
Pénalisée à l'arrière par la chute de pavillon marquée, l'habitabilité arrière est moins enthousiasmante à bord de ce petit gabarit. S'installer sur sa banquette, du moins pour un court trajet, n'a cependant rien d'une punition. Et la version 5 portes Sportback devrait améliorer ce point dès le mois de mars prochain grâce à une garde au toit un peu plus généreuse.

Les sanctions, on les découvre plutôt au moment de régler la facture. Car au même titre que la Mini Cooper SD, qui ne s'échange pas en dessous de 25 400 euros, l'A1 TDI 143 ch n'est pas franchement donnée avec son premier prix de 24 250 euros (soit 1 950 euros d'écart avec le 1.6 TDI 105). Et pour ce tarif, la climatisation est manuelle, et le radar de recul (400 euros), la navigation (de 590 à 2 690 euros) et les arches de pavillon contrastées (390 euros) restent en option ! Mais est-ce vraiment une surprise ?
BONS PLANS
Commentaires

X
Pour une expérience optimale, désactivez AdBlock.
adblocktest
ad articles essai_automobile