En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Guide d'achat : le luxe au goût du jour+27
Credit Photo - DR
LANCER LE DIAPORAMA
par Julien Azoura
Guide d'achat routières de luxe

Guide d'achat : le luxe au goût du jour

Chez les constructeurs Premium, les affaires n'attendent pas. Morosité économique ou pas, les luxueuses routières font peaux neuves en rafraichissant leurs garde-robes, et en mettant le paquet au rayon technologie...

BMW, qui dévoilait l'année dernière sa nouvelle Série 7, vient d'être suivi par Audi et sa toute jeune A8. De son côté, la Mercedes Classe S n'a eu droit qu'à un léger restylage en début d'année dernière. Elle aura donc du pain sur la planche pour revenir au niveau de ses rivales, revues profondément.
Outre les best-sellers allemands, quelques outsiders se disputent des parts de marché sur le segment des routières de luxe. C'est le cas de la Volvo S80, revue en 2009, et de la Lexus LS. Pour y voir clair sur ce marché, ou l'image de marque compte au moins autant que la liste des équipements de confort, voici un rappel des forces en présence.

BMW Série 7

BMW Série 7+27
Credit Photo - Autodéclics
La lutte mondaine à laquelle se livrent les limousines vient de tourner à l’avantage de BMW. Comparable à une grosse Série 5 qui se serait fait une razzia de puces électroniques, la dernière Série 7 se veut à la fois plus agile, plus rapide et plus sûre.
Egratignée comme rarement une BMW ne l’avait été pour son physique "difficile", la précédente génération n’a laissé qu’un maigre héritage à la nouvelle, la 5ème depuis 1977. Exit le regard mélancolique et surtout la poupe perturbante avec sa malle de coffre en queue de canard.
Etant donné le nivelage observé dans la catégorie en matière de qualité perçue, les raffinements technologiques sont désormais de rigueur pour départager les berlines de prestige. Et sur ce plan, la Série 7 se veut franchement exhaustive… Si l’on ne fait presque plus attention à la fermeture assistée des portes (690 euros), aux sièges ventilés, massants et chauffants ou encore au système de vision nocturne, déjà disponible sur une Mercedes Classe S, il faut bien avouer que certaines innovations font leur petit effet.

Mercedes Classe S (2009)

Mercedes Classe S (2009)+27
Credit Photo - DR
Plus luxueuse, plus puissante et surtout plus high-tech... depuis sa présentation au dernier salon de Detroit, la nouvelle Classe E faisait figure de VRP des dernières innovation Mercedes. Un rôle qui revient habituellement à sa grande soeur Classe S. Alors au salon de New-York (10-19 avril), celle-ci se rebiffe et fait le plein de nouveautés !
Point de vue design, il faudra avoir l'oeil pour identifier ce modèle du précédant. La tâche sera cependant facilitée par l'arrivée de feux de jour à LED dans son bouclier remodelé, ainsi que dans les blocs optiques arrière. Mais le plus conséquent ne se voit pas, mais se ressent. La Classe S restylée adopte en effet un système anti-angle mort, une alerte de changement de file, une autre dénommée "Attention Assist" prévenant la somnolence, mais aussi une vision nocturne améliorée et le dispositif de reconnaissance des panneaux de la Classe E.
Côté moteurs, du nouveau également avec l'arrivée tant attendue d'une version S400 BlueHYBRID, lancée aux trousses de la Lexus LS 600h. Elle se dote d'un V6 3.5 de 279 ch accolé à un moteur électrique de 20 ch, lui même associé à des batteries Lithium-Ion. L'ensemble fournit de vives prestations pour une consommation moyenne limitée à 7,9 l/100 km selon Mercedes et des rejets de CO2 de 186 g/km.

Nouvelle Audi A8

Nouvelle Audi A8+27
Credit Photo - DR
Sous une robe familière, la nouvelle Audi A8 cache un confort et un raffinement sublimés. Mais aussi des performances environnementales à faire tousser ses rivales hybrides. Illustration avec cette version 3.0 TDI, aussi propre et sobre qu'une A4.
Outre le niveau de finition, l'ergonomie progresse à bord de l'A8. D'abord grâce au nouveau sélecteur de vitesse tiré d'un cockpit d'avion, qui s'avère aussi beau qu'agréable à manipuler. Puis, grâce au pavé tactile qui complète (en option) la molette de l'interface MMI, sur lequel on entre du bout des doigts une destination sans détourner le regard de la route.
En parfaite vitrine technologique, l'A8 rassemble le meilleur d'Audi pour garantir à ses propriétaires, outre la démonstration de leur conscience écologique, un très haut standing et un plaisir de conduite sans égal. La limousine aux anneaux enchâssés met le paquet sur la présentation mais aussi sur les innombrables options, susceptibles de doubler son prix. En légère inflation, celui-ci débutera à 82 000 euros pour ce modèle 3.0 TDI 250 ch, soit légèrement au dessus d'une BMW Série 730d (80 551 euros).

Lexus IS (2008)

Lexus IS (2008)+27
Credit Photo - DR
Née en 1989, en même temps que la marque Lexus créée alors par Toyota pour séduire un juteux marché américain, la première Lexus LS affichait déjà un style sobre et un gabarit imposant, synonyme d’opulence. Autre habitude à laquelle elle restera fidèle jusqu’à cette 4ème génération présentée au salon de Detroit 2006 : un généreux V8 transmettant sa puissance aux roues arrière. De 250 ch sur les premières LS400, il grimpera à 290 ch sur les 2 générations suivantes, pour atteindre 380 ch aujourd’hui. Si l’on comparait (voire confondait pour les non initiés) généralement les LS à des Mercedes, qui, il est vrai inspiraient beaucoup les designers japonais, le 4ème volet de cette saga affiche un style plus personnel, même si de profil on pourra cette fois-ci lui trouver des airs de BMW série 5.
Sur le plan technologique, elle propose, comme la Mercedes Classe E une propulsion hybride essence-électricité offrant 435 ch.
En outre, la LS dispose d'un armada de système de sécurité. Concernant l’usage plus « classique » de cette Lexus (elle n’est pas censée se servir de tous ces systèmes tous les jours !) évoquons la présence d’un contrôle de trajectoire de dernière génération VDIM, d’un régulateur de vitesse adaptatif et une direction à démultiplication variable. Mais n’oublions pas l’aide au stationnement, qui se proposera de faire les créneaux à votre place... Cette électronique embarquée de pointe ne doit pas masquer d’autres qualités naturelles de la LS, à savoir un moteur assez jubilatoire et un compromis confort/prestations imbattable.

Volvo S80 (2009)

Volvo S80 (2009)+27
Credit Photo - Autodéclics
Sur le segment des grandes berlines Premium, Volvo se démène comme un beau diable pour imposer sa S80 en digne alternative aux allemandes omniprésentes, et use à présent d'un nouveau 5 cylindres polyvalent et d'un subtil remaniement esthétique.
Probablement convaincu que le charme opérait déjà avec le style de sa S80, Volvo n'a pas jugé bon de bouleverser les traits de sa grande berline lors de son récent restylage. Quelques modifications naissent pourtant au niveau de la face avant, maquillée par quelques touches de chrome et un logo plus volumineux. Passé l'imposante portière qui conduit à l'habitacle, on (re)découvre l'irréprochable qualité de cet intérieur aux matériaux luxueux, aux agencements intelligents et à l'espace digne d'une Première Classe de TGV. Bref, concernant l'habitacle, la S80 est exempt de toute critique et soutient la comparaison avec les références.
S'il devait manquer quelque chose à cette Volvo, c'est une pointe de caractère volant en mains, du moins pour ce qui concerne les blocs diesel. Côté essence, la S80 dispose effectivement d'un généreux V8 qui permet de tirer toute la substance de son châssis. Loin des performances de cette gourmande mécanique, un nouveau diesel D5 débarque dans la gamme, développant à présent 205 ch contre 185 ch pour l'ancien bloc. Ce gain de puissance, le tout nouveau moteur, crée par Volvo à 100%, la doit notamment à ses deux turbos qui oeuvrent de paire, l'un efficace à bas régimes et l'autre officiant sur une plage plus élevée.
TAGS : Grande routière
Albums Photos
Notre sélection