Rechercher
Automobile > ESSAI > Essais automobile bmw > Essais automobile bmw serie 6 > Essais automobile 650i coupé 407ch xdrive sport design a

Essai BMW Série 6 Coupé 650i xDrive SportDesign

Essai BMW Série 6 Coupé 650i xDrive SportDesign : Luxe et sportivité à l'allemande

Le 08/11/2011 par Alexandre Primard
Credit Photo - Autodéclics/AP
Essai BMW Série 6 Coupé 650i xDrive SportDesign : Luxe et sportivité à l'allemande
Chez BMW, la M3 n'est pas la seule star de la gamme. La Série 6 y tient également une place à part, un statut d'élite que la marque à l'hélice entretient avec cette troisième génération plus luxueuse et puissante que jamais.
L'histoire de la BMW Série 6 a commencé à s'écrire en 1976. La première génération du coupé allemand avait déjà connu le succès à l'époque en misant sur une ligne sportive et des motorisations puissantes.

En 1989, ce premier opus tire sa révérence et il faudra patienter quelques années avant de voir arriver sa descendance. Malheureusement le succès n'est pas au rendez-vous. Disponible en coupé et cabriolet, cette deuxième génération arborait il est vrai un style controversé qui n'a pas fait l'unanimité. Une erreur que devrait vite oublier cette troisième génération !
Une ligne racée
Une ligne racée
Autodéclics/AP
Cette nouvelle BMW Série 6 Coupé est née sous le crayon du designer Nader Faghihzadeh. Ce dernier a réussi à faire oublier le look fade et torturé de la précédente génération au profit d'une voiture à la fois imposante et élégante.

La Série 6 arbore une ligne élancée et dynamique. Le long capot fuyant vient souligner la sportivité de cette 650i et les portes dépourvues de montant participent à suggérer la vélocité de la bête. Précisons que cette nouvelle Série 6 Coupé affiche pas moins de 8 cm de plus que son aïeule.

A l'avant la voiture gagne en caractère. Elle adopte de nouveaux phares dont le dessin est caractéristique de la marque à l'Hélice. On note aussi les prises d'air acérées intégrées au bouclier avant, incluses sur la version SportDesign.

Pour chausser cette imposante berline, BMW a opté pour des jantes 19 pouces en alliage. Résolument luxueuse et élégante, cette Série 6 Coupé garde tout de même un défaut : sa face arrière peu originale, soulignée par des sorties d'échappement trapézoïdales.
Un salon embarqué
Un salon embarqué
Autodéclics/AP
A l'intérieur, BMW ne déçoit pas nos attentes. Une fois installé, on découvre un large panorama sur tout ce luxe embarqué et l'on prend conscience de l'exclusivité de ce bolide. Un sentiment véhiculé par la sellerie cuir bi-ton qui, non content d'habiller les sièges, grimpe jusque sur les moindres recoins de la planche de bord, sans oublier la console centrale et les contre-portes, ces dernières profitant d'un rétroéclairage très agréable la nuit.

A l'association de matériaux haut de gamme (laque noire, cuir, inserts chromés...) vient s'ajouter une série d'équipements aussi performants que nombreux. On note le large écran de navigation de 10,2 pouces, l'affichage tête haute très complet... Le tout habilement orienté vers le conducteur, comme toujours chez BMW.

Si l'empattement affiche un gain de 7 cm, le coupé est assez surprenant en matière d'habitabilité. Alors que le conducteur et le passager avant disposent d'un large espace, à l'arrière, malgré un espace aux jambes respectable, la garde au toit s'avère un peu basse.

Le volume de chargement, pour sa part, affiche 460 litres. Un gain de 10 litres par rapport à la précédente génération. Pour ceux qui ont l'intention de faire de ce modèle le véhicule familial, sachez que la Série 6 GranCoupé, sa variante berline basse, devrait bientôt venir faire de l'ombre à la Mercedes CLS. Un choix qui devrait en convaincre plus d'un.
Un bloc mélodieux et vif
Un bloc mélodieux et vif
Autodéclics/AP
Une fois derrière le poste de commandes, la meilleure chose à faire est de mettre le contact. Aussitôt, le vrombissement du moteur ne laisse aucun doute sur cette 650i : les 407 chevaux qu'elle cache ne demandent qu'à être lâchés.

Avec son V8 TwinPower Turbo de 407 chevaux et 600 Nm de couple, la BMW Série 6 Coupé avale le 0 à 100 km/h en 4,9 secondes. Autant dire que vous ne passerez pas au travers d'un malus étant données ses émissions de CO2 de 243 g/km et une consommation oscillant entre les 13 et 14,5 l/100 km.

Une motorisation prestigieuse complétée au catalogue par le 6 cylindres en ligne 640i de 320 chevaux et le 640d de 313 chevaux. On peut aussi espérer l'arrivée d'une ActiveHybrid mais pour l'instant, rien n'est confirmé.

Associé à une boîte automatique à 8 rapports, le V8 de 407 chevaux ne demandait qu'à faire ses preuves sur les routes allemandes. Des sensations encore plus agréables grâce à la transmission intégrale xDrive présente sur la 650i.

La Série 6 Coupé affiche ainsi une tenue de route exemplaire, avec la possibilité de configurer le châssis en fonction de votre conduite (Sport, Confort...). Ses accélérations à la fois linéaires et puissantes sont le résultat de la fine association entre les 407 chevaux et la boîte automatique à 8 rapports, bien étagée et fluide.
Technologies de pointe
Technologies de pointe
Autodéclics/AP
Comme souvent chez BMW, le coup fatal sera porté par le porte-monnaie. Notre 650i xDrive SportDesign éprouvée sur les routes allemandes s'affiche à 104.900 euros ! A ce prix, vous profitez du kit M, de l'éclairage d'ambiance, du BMW Connected Drive...

La Série 6 Coupé étant une voiture de prestige, BMW n'hésite pas à mettre les moyens. Pour 4.990 euros de plus, vous profiterez d'un système audio Bang & Olufsen d'une puissance de 1.200 watts répartie à travers 16 haut-parleurs !

A cela ajoutez un GPS performant et très intuitif, facile à commander depuis la molette iDrive installée sur le tunnel central. L'affichage tête haute gagne lui aussi en qualité. Il présente les informations de base comme la vitesse, les limitations mais reprend aussi les indications du GPS.

Plus élégante, plus luxueuse, plus puissante, cette BMW Série 6 Coupé devrait parvenir à réconcilier les fans déçus par la seconde génération de Série 6. Sous le capot le V8 de 407 chevaux offre des sensations et un plaisir inégalés. En dépit de l'exclusivité, la facture reste salée mais quand on aime...
BONS PLANS
Commentaires

X
Pour une expérience optimale, désactivez AdBlock.
adblocktest
ad articles essai_automobile