En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Les plaques d'immatriculation à vie sont arrivées
Credit Photo - DR
Nouveau SIV

Les plaques d'immatriculation à vie sont arrivées

Le nouveau système d’immatriculation des véhicules (SIV) est entré en vigueur mercredi, remplaçant son prédécesseur datant de 1950. Tout véhicule neuf disposera dorénavant d'une plaque d'immatriculation à vie. A partir du 15 juin, la mesure prendra également effet sur les voitures d'occasion.

Sept caractères noirs (deux lettres, trois chiffres et deux lettres) sur fond blanc à l'avant comme à l'arrière, avec une bande verticale bleue frappée du F de "France", et les douze étoiles du drapeau européen. La plaque d'immatriculation nouvelle génération a été est lancée cette semaine, marquant le point de départ d'une petite révolution. Désormais, le propriétaire du véhicule pourra choisir le numéro du département de son choix figurant sur ses plaques. Celles-ci arboreront alors le logo de la région correspondante. La plaque sera attribuée à vie au véhicule, même en cas de revente. Le système sera élargi à partir du 15 juin aux véhicules d'occasion.

Carte grise... orange.

En plus de ce changement majeur, une nouveauté de taille s'inscrit aussi dans le nouveau SIV. La carte grise, désormais orangée, ne sera plus uniquement délivrée en se rendant en préfecture. En effet, lors de l'achat d'un véhicule, tout professionnel habilité, garagiste ou concessionnaire par exemple (15 000 en Fance et plus de 13 000 actuellement agréés), pourra directement procéder à l'immatriculation. Un certificat provisoire sera alors remis avant la réception par courrier une semaine plus tard du sésame définitif. De quoi également permettre de lutter plus efficacement contre les trafics et fraudes en tous genres.

S'il est donc proposé de choisir le numéro de département de son coeur, impossible en revanche d'opter pour ses numéros fétiches. Le nouveau numéro sera techniquement établi selon l’ordre de connexion au Fichier national des immatriculations. Selon le Ministère de l'Intérieur, près de 280 millions de combinaisons sont possibles. De quoi tenir plus de sept décennies avant une nouvelle mise à jour.
Notre sélection