En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
La norme Euro 5 est entrée en vigueur cette semaine
Credit Photo - DR
Normes antipollution

La norme Euro 5 est entrée en vigueur cette semaine

En vigueur depuis 2005, la norme Euro 4 s'efface à présent avec la mise en application de la norme Euro 5 plus sévère. Sont particulièrement visées les oxydes de nitrogène (NOx) et les particules PM, parmi les plus fortes menaces pour la santé publique.

Depuis le 1er septembre 2009, tous les nouveaux modèles commercialisés en Europe doivent répondre à ces nouvelles exigences fixées par l'Union européenne. Pour les modèles commercialisés avant aujourd'hui, leur conformité à cette réglementation devra intervenir avant le 1er janvier 2011.

Afin de réduire l'impact des gaz d'échappement sur la qualité de l'air et la santé humaine, les nouvelles normes Euro 5 sont encore plus drastiques. Dans le détail, les véhicules particuliers équipés d'un moteur diesel ne doivent pas émettre plus de 500 mg de monoxyde de carbone (CO) par km, 180 mg/km d'oxydes d'azote, 5 mg/km de particules et 230 mg/km d'émissions combinées d'hydrocarbures et d'oxydes d'azote. Les émissions provenant des voitures à essence ou fonctionnant au gaz naturel ou au GPL sont également limitées. Ainsi ces voitures sont soumises à une limite de 1 000 mg/km pour les émissions de CO, 68 mg/km pour les hydrocarbures non méthaniques, 100 mg/km pour les hydrocarbures totaux, 60 mg/km pour les oxydes d'azote, et 5 mg/km pour les particules (uniquement pour les voitures essence à injection directe).

De plus, outre le respect des limites d'émission mentionnées ci-dessus, les constructeurs doivent garantir la durabilité des dispositifs de contrôle de la pollution pour une distance de 160 000 km. Prochaine étape dans une amélioration du dispositif ? 2014 avec l'instauration de la norme Euro 6.