En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Arnaques petites annonces

Petites annonces automobile: attention aux arnaques

Acheter ou vendre sont véhicule sur le web est désormais un acte classique. Toutefois, le nombre d'escroqueries a augmenté considérablement ces dernières mois. Voici explicités les cas les plus courants d'arnaques recensés.

Dons de véhicules

Les dons de véhicules (Voitures, Camping Car, tracteurs, etc...) sont des arnaques. Les internautes à l'origine de ces annonces vont essayer de vous attendrir en se faisant passer pour malades, des soit disant veufs (ou veuves), ou vivant à l’étranger et dans l'incapacité de se déplacer.


Ces escrocs vous demanderont de payer les (faux) frais de transports (et autres frais) afin de vous livrer le véhicule… qui n’a jamais existé. 

Ne jamais envoyer d'argent et ne surtout pas prendre au sérieux : si cette personne avait réellement un véhicule à donner, il trouverait facilement une personne dans son entourage !




Véhicules très en dessous des prix du marché

Le prix du véhicule est anormalement bas (les vendeurs prennent les photos et les informations de vrais produits en vente sur internet). Bien sur, on peut encore faire d’excellentes affaires sur internet mais méfiez vous lorsque le prix est très bas (plus de 40% par rapport au prix du marché). Dans la majorité des cas, il s'agit d'une arnaque.

 Vous pensez avoir déniché la bonne affaire et le vendeur vous demande alors de lui régler le produit via un organisme international de transfert d'argent.

N’acceptez jamais de payer un produit via des systèmes comme Western Union, BidPay, Moneygram : ce ne sont pas des moyens de paiement, il n'y aura pas de recouvrement en cas d’arnaque.

 L’idéal reste de voir le véhicule et d’aller le chercher en mains propres.

Les faux chèques

Vous vendez un véhicule et le soit disant acheteur « règle » son achat par un (faux) chèque certifié par la banque, mais d’un montant plus élevé que le prix de vente de votre véhicule… Mais, Il vous demande de déposer quand même le chèque à la banque, puis d’attendre que le montant soit crédité sur le compte pour ensuite lui rembourser la différence. Ce que vous ferez ! Car votre banque créditera le montant du chèque avant de vérifier son authenticité. La vérification du chèque peut prendre entre 10 et 15 jours !
Une fois que votre banque aura détecté que le chèque est faux… Le montant est alors retiré de votre compte. Très souvent, il sera trop tard, vous aurez déjà remboursé le trop perçu.

 Vous aurez alors perdu le montant de la vente, le montant supplémentaire et celui de votre véhicule.

Les faux transferts



Vous vendez un véhicule et le soit disant acheteur vous affirme qu’il a fait un virement sur votre compte, faux mail de confirmation du virement de sa banque à l’appui.
 Croyant, l’argent transféré, vous lui livrez le véhicule….

Attention, attendez toujours d’avoir reçu l’argent sur votre compte avant de vous séparer du véhicule.



Autre cas, vous pouvez recevoir un (faux) mail d’un faux organisme officiel, vous demandant de payer des frais de transfert ou des frais afin de débloquer la somme transférée.

Un seul mot d'ordre : prudence !

Bien que les cas d'arnaques se multiplient, de nombreux particuliers et professionnels vendent des véhicules sérieusement sur le net ! Il vous juste être prudent et bien prendre en compte que vendre ou achéter un véhicule est un acte sérieux, qui ne se prend pas à la légère.

En temps qu'acheteur, ne prenez aucune décision sans avoir vu le véhicule et le vendeur. Méfiez vous notament des acheteurs ou vendeurs vous contactant de l'étranger (et notamment ce certains pays d'Afrique comme la Côte d’Ivoire, Bénin, etc….), car vous n’aurez aucun recours contre eux. Pensez à demander les documents officiels : certificat de non gage et facture du véhicule.

Lorsque vous vendez votre automobile, demandez systématiquement un chèque de banque et téléphonez vous-même à la banque pour vous assurer que le chèque n'est pas un faux. Evitez les sommes en liquide dont la provenance est parfois obscur. Si le cas se présente, demandez à votre vendeur de déposer la sommes sur son compte et de vous faire un chèque de banque.

L'imagination des fraudeurs est illimitée ! Soyez très vigilants et au moindre doute, passez votre chemin …

En cas de fraude

Contactez l'Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication (OCLTIC)
.
101, rue des Trois Fontanot 92000 NANTERRE


Te l : 01 49 27 49 27 – www.securiteinfo.com
TAGS : Arnaques