En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Baisse des primes environnementales : les constructeurs compensent
Credit Photo - Autodeclics/VG
Des promotions pour compenser les aides écologiques en baisse.

Baisse des primes environnementales : les constructeurs compensent

En ce début d'année, les constructeurs redoublent d'efforts pour compenser la baisse de l'écopastille et la réduction de la prime à la casse. Petit tour d'horizon des promotions.

Entre offres promotionnelles classiques et compensation de la réduction du bonus écologique et de la prime à la casse, les différentes marques font leur possible pour poursuivre en janvier l'embellie du marché enregistrée l'an dernier. On peut évoquer Renault pour commencer, qui compense les 300 euros de différence entre la prime de 1 000 euros anciennement valable et celle de 700 euros appliquée depuis le 1er janvier. Volkswagen applique une politique identique sur les véhicules âgés de 8 à 10 ans. Citroën de son côté double le superbonus : la petite C1 s'affiche ainsi à partir de 6 790 euros. Peugeot applique en janvier sa campagne "Les très, très belles affaires". Par exemple, la 107 Urban 1.0 est disponible à 7 000 euros soit 2 350 euros d'avantage client.
Chez Ford, on maintient également le superbonus pour les véhicules âgés de 8 à 10 ans. Ainsi la petite Ka Ambiante 1.2 de 69 ch s'affiche à 6 990 euros, soit un avantage clients de 2 350 euros. Nissan couvre également la baisse de la prime à la casse et du bonus écologique sur sa gamme de citadines (de 300 euros à 600 euros) tout en maintenant ses offres traditionnelles. A titre d'exemple, la Pixo Visia s'échange à partir de 6 790 euros.