En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Paris : le périph' bientôt limité à 70 km/h ?
Credit Photo - DR
Paris : le périph' bientôt limité à 70 km/h ?

Paris : le périph' bientôt limité à 70 km/h ?

Lors de sa dernière séance de juillet, le Conseil de Paris a adopté le vœu d'une réduction de la limite de vitesse de 80 à 70 km/h sur le périphérique parisien.

"Le Maire de Paris demande au préfet de police que soit étudiée et expérimentée une baisse des vitesses limites du boulevard périphérique de 80 km/h à 70 km/h (voire vitesse plus réduite la nuit entre minuit et six heures du matin) afin de réduire le bruit, la pollution de proximité et l'insécurité routière." Le sujet n'est pas nouveau, puisque plusieurs "vœux" allant dans ce sens ont déjà été émis depuis 2010, sur les propositions des groupes Les Verts et Europe Écologie.

En avril dernier, le Conseil émettait le vœu que la ville de Paris s’engage à améliorer la qualité d’absorption phonique des revêtements de chaussée du périphérique et, si besoin, à expérimenter - avec les entreprises volontaires - des matériaux innovants et que M. le maire de Paris demande au préfet de police que soit étudié l’impact d’un abaissement de la vitesse nocturne.

Abaissement préconisé à 50 km/h par BruitParif, observatoire du bruit en Ile-de-France.
La préfecture de police, qui est décisionnaire en la matière, étudie donc la faisabilité d'une telle mesure, sans donner d'échéance, en précisant que d'après les études "un abaissement de la vitesse à 70 km/h procurerait des gains tangibles en termes de bruit (-25 %) sans être défavorable en termes de surcroît d'émissions de pollution".

Abaissement préconisé à 50 km/h par BruitParif, observatoire du bruit en Ile-de-France.

La préfecture de police, qui est décisionnaire en la matière, étudie donc la faisabilité d'une telle mesure, sans donner d'échéance, en précisant que d'après les études "un abaissement de la vitesse à 70 km/h procurerait des gains tangibles en termes de bruit (-25 %) sans être défavorable en termes de surcroît d'émissions de pollution".