En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Payez votre parking avec un simple SMS
Credit Photo - AFMM
par Alexandre Boillod-Cerneux
AFMM M-Parking

Payez votre parking avec un simple SMS

Qui n’a jamais pesté pour stationner faute d’une carte de stationnement spécifique à une ville, ou d’un horodateur qui ne prend que les cartes bancaires ? Pour faciliter le stationnement sur la voie public, L’Association Française du Multimédia Mobile teste le paiement du parking par SMS.

Ce système existe déjà dans plusieurs villes européennes. L’Association Française du Multimédia Mobile (AFMM), qui regroupe Bouygues Telecom, Orange et SFR, test dans la ville de Mulhouse le M-parking. Grâce à ce système, l’automobiliste pourra payer son stationnement avec un simple SMS à envoyer. Le montant du stationnement sera débité sur la facture du mobile. D’après une première étude, cette solution séduit 76% des utilisateurs de mobiles, ce qui est logique puisque certaines villes utilisent des cartes spécifiques de stationnement (Paris par exemple). Et lorsque l’on vient dans une ville, on n’a pas toujours le moyen de paiement adapté au stationnement local. 74% des automobilistes interrogés apprécieraient aussi de recevoir un SMS quelques minutes avant la fin du temps de stationnement, pour pouvoir le prolonger si nécessaire. Une excellente idée qui permet aux automobilistes de ne plus prendre de contraventions de stationnement, et qui permet aux villes d’encaisser leurs dus ! Le fonctionnement est ultra simple. Une fois garé, l’automobiliste envoie par SMS au numéro inscrit sur l’horodateur : sa plaque d’immatriculation et sa durée de stationnement. A la fin de la période de stationnement, l’automobiliste reçoit un SMS d’alerte et peut éventuellement prolonger son stationnement. Ce système est en test dans la ville de Mulhouse sur 2400 places, depuis le 15 mars. Dans une perspective d’expérimentation, d’autres villes françaises lanceront ce système dans le courant de l’année 2012.