En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Préparer sa voiture pour l'hiver : les vérifications indispensables
Credit Photo - DR
Aider son auto à affronter l'hiver

Préparer sa voiture pour l'hiver : les vérifications indispensables

Avec l'arrivée des températures hivernales et des premières chutes de neige, quelques versifications s'imposent afin d'éviter les mauvaises surprises en prenant la route.

La saison hivernale arrive et avec elles les premiers tracas pour les automobilistes, mais aussi les traditionnels conseils des spécialistes soucieux de la sécurité de ceux-ci. Les enseignes Feu Vert ouvrent le bal avec ces vérifications visant à maintenir l'équipement de la voiture en état d'affronter les frimas et conditions difficiles. Il faut ainsi penser fréquemment à procéder au :

• contrôle de la pression des pneus (sans oublier celle de la roue de secours),
• contrôle de l’éclairage (et changer si besoin les ampoules, par paire),
• contrôle des niveaux (lave-glace et huile) et de l’état de la batterie,
• contrôle (et changement en cas d’usure) des balais d’essuie-glaces.

On conseillera fortement aussi de prévoir le nécessaire de bord indispensable au démarrage après une nuit enneigée : raclette avec gant protecteur pour le pare-brise et les vitres mais aussi bombes de dégivrage et lave-glace antigel. Sans oublier les chaussettes à neige ou chaînes dans les régions les plus enneigées. A noter qu'il est possible de limiter la formation de gel pendant la nuit en appliquer un carton ou une bâche sur les pare-brises chaque soir. A l'inverse parmi les idées à éviter : verser de l'eau chaude sur les vitrages (le choc thermique peut fissurer ceux-ci et endommager les joints) et activer les essuie-glaces car le risque de détériorer le caoutchouc des balais est alors élevé.