En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
L'éthylotest obligatoire à bord des voitures dès cet été
par Laurent Meillaud
Le décret a été publié

L'éthylotest obligatoire à bord des voitures dès cet été

Initialement annoncée pour le printemps, l'obligation d'avoir à bord un éthylotest entrera en vigueur le 1er juillet prochain.

Il aura fallu attendre 42 ans pour que les pouvoirs publics publient le décret d’application de la Loi du 9 juillet 1970, relative à l’obligation de posséder un éthylotest à bord de son véhicule. Il vaut mieux tard que jamais. Le décret (n°2012-284) a été publié ce matin au journal officiel.

A compter du 1er juillet 2012, les automobilistes devront donc obligatoirement détenir un éthylotest non usagé, valide (respectant la date de péremption) et certifié dans leur véhicule. Sont concernés les véhicules légers (VL), les véhicules utilitaires légers (VUL) et les poids lourds (PL).

Cette nouvelle mesure, qui vise à renforcer la prévention contre les accidents de la route liés à la consommation d'alcool et à accroître la responsabilisation de l'automobiliste, vient s'ajouter aux obligations de posséder un gilet de sécurité et un triangle de pré-signalisation à bord de son véhicule (en vigueur depuis le 1er juillet 2008).

En cas de contrôle par les forces de l'ordre, l'absence d'éthylotest constitue une contravention de 1ère classe, qui sera sanctionnée par une amende forfaitaire de 11 euros. Le défaut de possession d’un éthylotest ne sera sanctionné qu’à partir du 1er novembre 2012.

L'Automobile Club, qui se félicite de l'entrée en vigueur de ce texte, s'étonne en revanche du niveau étonnamment bas de l'amende, surtout si on le compare à la sanction prévue pour l’absence du gilet de sécurité ou du triangle et qui est de 135 €.
TAGS : Alcool au volant, éthylotest
Notre sélection