En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Ethylotest : la verbalisation en cas d'absence est reportée au 1er mars 2013
Credit Photo - DR
par Alexandre Boillod-Cerneux
Ethylotest obligatoire

Ethylotest : la verbalisation en cas d'absence est reportée au 1er mars 2013

L’absence de l’éthylotest obligatoire en voiture devait être verbalisable à partir du 1er novembre 2012. Manuel Valls, le Ministre de l’Intérieur, vient d’annoncer le report de cette date au 1er mars 2013.

Cette mesure de bon sens a été bien accueillie par l’association « 40 Millions d’Automobilistes, qui avait réclamé ce report en juillet, jugeant le délai d’application de la loi intenable. Une enquête de l’association, réalisée entre le 27 septembre et le 5 octobre 2012, a mis en évidence la grande pénurie d’éthylotest. Dans certaines régions, il est toujours impossible de se procurer le fameux outil de mesure de l’alcoolémie (une personne interrogée sur deux n’arrive pas à trouver d’éthylotest). Les fabricants estiment qu’il faudra environ 6 mois pour répondre à la demande. La contravention pour absence d’éthylotest est donc reportée au 1er mars 2013. Comme le souligne, Pierre Chasseray, Délégué Général de l’association, ce report permettra aussi de mieux informer les conducteurs sur l’utilité de la mesure. D’après l’enquête menée, plus de 4 sondés sur 5 rejettent la mesure, et voient surtout le coté répressif (coût de la contravention, prix d’un éthylotest). Beaucoup connaissent le prix de l’amende, mais ignorent qu’un éthylotest est valable 2 ans.