En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Alcool au volant : tolérance zéro pour les jeunes en 2013 ?
Credit Photo - DR
par Benoit Landon
Vers une interdiction totale de l'alcool au volant pour les 18-24 ans

Alcool au volant : tolérance zéro pour les jeunes en 2013 ?

Interrogé par nos confrères du JDD, Frédéric Péchenard, délégué interministériel à la Sécurité routière, a annoncé que l'interdiction totale de l'alcool pour les 18-24 ans était à l'étude. Les associations dénoncent d'ores et déjà cette mesure.

D'ici 2020, la mortalité sur les routes doit être divisée par deux (moins de 2000 morts). C'est l'objectif que s'est fixé Manuel Valls. Pour y parvenir, le ministre de l'Intérieur a relancée en novembre le Conseil national de la sécurité routière (CNSR). L'instance, qui ne s'était plus réunie depuis 2008, réfléchit déjà à plusieurs pistes. L'une d'elle concerne l'interdiction totale de l'alcool au volant pour les 18-24 ans. C'est ce qu'a indiqué Frédéric Péchenard, délégué interministériel à la Sécurité routière, au JDD.

Et pour cause, selon ce dernier "cette tranche d'âge (9% de la population) représente 25% des tués (1000 morts)". Et de poursuivre : "l'alcool intervient dans 40% des accidents mortels qui les touchent". Pourtant, les associations de défense des conducteurs s'y opposent, à l'image de la Ligue contre la violence routière. D'après sa présidente, Chantal Perrichon, il est préférable de faire appliquer les anciennes lois et notamment la loi Evin, plutôt que d'en proposer d'autres. Interrogée par l'AFP, elle a cité en exemple la Grande Bretagne :"Là-bas, le taux d'alcoolémie autorisé est supérieur au nôtre (0,8 g/l de sang contre 0,5 g/l en France), mais le gouvernement obtient de meilleurs résultats car la loi y est plus appliquée"

Toujours est-il que la piste est à l'étude. Par ailleurs, M Péchenard a aussi indiqué que 200 radars supplémentaires seront installés en 2013 (soit un total de 4200 en France). De plus en novembre prochain, l’État sera capable d'envoyer des contraventions au delà de ses frontières. Tous les européens seront concernés, sauf les Irlandais, les Britanniques et les Danois.
TAGS : Alcool au volant, Conseil national de la sécurité routière
Notre sélection