En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Eclairage : pour y voir plus clair
Credit Photo - Audi
par Julien Dell
Eclairage : pour y voir plus clair

Eclairage : pour y voir plus clair

Si les constructeurs automobiles proposent de nombreuses déclinaisons d'un même véhicule, l'éclairage, lui, n'est pas en reste avec pas moins de 4 types de feux différents aujourd'hui disponibles sur le marché.

Les phares traditionnels

Utilisées par nos parents et nos grand-parents, et aujourd’hui encore présentes sur des modèles d’occasion, les lampes standards sont composées d’ampoules à filament unique ou double. La plupart du temps jaunes ou blanches, elles représentent la véritable entrée de gamme de l’éclairage automobile.

Les phares halogènes

Egalement appelés lampes à iode, les phares halogènes ont pour eux de durer plus longtemps que les lampes standards et surtout d’offrir un meilleur éclairage. Ils représentent aujourd’hui l’offre commerciale la plus répandue.

Les phares au Xénon

Les phares au xénon sont des lampes à décharge dont la durée de vie est 5 fois supérieure à celle des halogènes. Qui plus est, à puissance électrique consommée égale, ils délivrent un flux lumineux beaucoup plus intense. De quoi porter la visibilité de votre véhicule à plus de 100 mètres et permettre du même coup une bien meilleure anticipation des obstacles de nuit.

Les phares à LED

Il s’agit à l’heure actuelle de l’offre la plus haut de gamme en matière d’éclairage automobile. C’est pourquoi ils ne sont proposés de série que sur de luxueux véhicules. Il faut dire qu’en plus d’offrir un temps d’allumage 25% plus rapide qu’une ampoule classique, les phares à LED disposent d’un rendement 4 fois plus important. Ils sollicitent du coup moins la batterie et réduise la consommation d’énergie. Du fait de son très faible encombrement, il est intéressant de noter que ce nouveau mode d’éclairage prend différentes formes sur les premiers modèles de série qui en sont équipés : antibrouillards plats pour l’Audi S6, filet courbé soulignant des optiques classiques sur la sulfureuse R8, ou bien feux compacts sur la Rolls-Royce Phantom Drophead Coupé.