Stage de pilotage
Diaporamas
CONSEIL
JURIDIQUE
Cote auto
Rechercher
Automobile > Essais auto > Essais automobile ford > Essais automobile ford grand c-max > Essais automobile grand c-max 2.0 tdci 163 fap titanium powershift a

Essai Ford Grand C-Max 2.0 TDCi 163 Powershift

Essai Ford Grand C-Max 2.0 TDCi 163 Powershift : l'âge de raison

Le 06/10/2010 par Bertrand Debeuret
Le Grand C-Max épaule désormais le ''petit'' avec 2 sièges de plus, des portes latérales coulissantes et une modularité plus poussée. Ses qualités routières préservées et son confort amélioré devraient l'aider à trouver sa place sur un marché saturé.
 
5 ou 7 places ? Aujourd'hui, la question ne se pose plus : la quasi-totalité des monospaces compacts se disent capables d'embarquer 7 personnes à leur bord. Un besoin pourtant très occasionnel, aux dires même des constructeurs. Mais à présent, c'est la manière qui diffère. Quand certains se contentent de greffer deux strapontins à leur coffre, d'autres se dédoublent en 2 versions différentes, l'une compacte au dessin avantageux, et l'autre plus spacieuse et moins gracieuse...

Renault a ouvert la voie avec le Scénic en 2004, un exemple suivi deux ans plus tard par Citroën avec le C4 Picasso. Le Ford C-Max leur emboîte le pas aujourd'hui afin de répondre enfin à cette demande croissante pour les 7 places (30 % du segment), sans rebuter les clients séduits par le dynamisme de la première mouture, lesquels se tourneront vers le ''petit'' C-Max. De ce dernier, le Grand C-Max conserve les traits stylistiques réunis sous la bannière du Kinetic Design. Il s'en distingue en revanche par son empattement rallongé de 14 cm, sa hauteur majorée de 6 cm, ses portes latérales coulissantes si pratiques dans les parking (mais non motorisées) et une modularité originale optimisant la formule du cousin Mazda5.
Liens recommandés

X
Pour une expérience optimale, désactivez AdBlock.
adblocktest
ad articles essai_automobile