En poursuivant votre navigation sur Autodeclics, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Guide d’achat : quelle concurrence pour le Porsche Cayenne E-Hybrid ?Lancer le diaporama+64
Credit Photo - Porsche
LANCER LE DIAPORAMA
par Lucas Raheriarivony
Les SUV hybrides prennent le pouvoir

Guide d’achat : quelle concurrence pour le Porsche Cayenne E-Hybrid ?

La nouvelle génération du Porsche Cayenne a enfin droit à sa version hybride. Mais celle-ci devra faire face à une concurrence électrifiée plus redoutable que jamais.

Quand Porsche lança le premier Cayenne hybride, en 2011, très peu de SUV étaient alors proposés avec une motorisation électrifiée, a fortiori sur le segment haut de gamme. Mais sept ans plus tard, l’annonce du nouveau Cayenne E-Hybrid n’a plus rien de surprenant. Et pour cause : quasiment tous les modèles du genre ont droit à une telle variante. Et certains d’entre eux ont même de sérieux arguments à faire valoir face au Cayenne E-Hybrid.

Lire aussi : notre essai du Porsche Cayenne

Volvo XC90 T8 Twin Engine

Volvo XC90 T8 Twin EngineLancer le diaporama+64
Credit Photo - Autonews.fr

Parmi les nouvelles références en matière de SUV hybrides, le Volvo XC90 T8 Twin Engine fait assurément partie des meilleurs élèves, et ce malgré une partie thermique composée d’un petit 4-cylindres turbo. Cela n’empêche pas le suédois de revendiquer une puissance combinée de 390 ch (contre 462 ch pour le Cayenne E-Hybrid). Mais surtout, ce choix l’aide beaucoup pour économiser du carburant avec une consommation annoncée à 2,6 l/100 km (59 g de CO2 / km), et ce avec le nouveau cycle d’homologation WLTP plus fidèle à une utilisation réelle. De son côté, le Cayenne E-Hybrid affiche 3,2 l/100 km (72 g/km) selon le cycle NEDC. Le Volvo XC90 T8 Twin Engine affiche en outre un sacré avantage sur le plan financier avec un prix d’appel à 79 700 euros, bien en-dessous des 92 304 euros demandés pour le Cayenne E-Hybrid.

Lire aussi : notre essai du Volvo XC90

Mercedes GLE 500 e 4Matic

Mercedes GLE 500 e 4MaticLancer le diaporama+64
Credit Photo - Mercedes

Chez Mercedes, les chiffres du GLE 500 e 4Matic font de très près écho à ceux du Porsche Cayenne E-Hybrid. Le système hybride, également composé d’un V6 essence, développe en effet 449 ch pour une consommation de 3,3 l/100 km (78 g/km) selon le cycle NEDC. Mais puisque le GLE est un peu plus âgé, il peut se permettre des tarifs plus agressifs. Résultat : il est commercialisé presque 10 000 euros moins cher, à 83 450 euros.

Lire aussi : notre essai du Mercedes GLE 450 AMG Coupé

Audi Q7 e-tron

Audi Q7 e-tronLancer le diaporama+64
Credit Photo - Audi

Pour le Q7 e-tron, la philosophie affichée est foncièrement différente : plutôt que d’opter pour une partie thermique essence comme tous ses rivaux, le SUV aux anneaux mise sur un V6 Diesel. Cela lui permet d’afficher des chiffres de consommation inférieurs : 1,9 l/100 km (50 g/km) selon le cycle NEDC. Et cela ne le rend pas plus cher à l’achat pour autant comme le prouve son entrée de gamme à 84 510 euros.

Lire notre essai de l'Audi Q7 e-tron

Range Rover P400e

Range Rover P400eLancer le diaporama+64
Credit Photo - Autonews.fr

Nouveau venu sur le segment des SUV hybrides, le Range Rover P400e est un cas à part. Il est en effet positionné très haut sur l’échelle des tarifs avec un premier prix à… 120 400 euros. Il faut dire qu’il n’est accessible qu’à partir de la finition “intermédiaire” Vogue, déjà très bien garnie. Sachez néanmoins que pour ce prix, vous n’aurez pas la “noblesse” d’un V6 essence. Comme sur le XC90, la partie thermique repose en effet sur un 4-cylindres. Land Rover annonce une puissance combinée de 404 ch et une consommation de 2,8 l/100 km (64 g/km), encore une fois selon le cycle NEDC bientôt remplacé.

Lire notre essai du Range Rover P400e

Lexus RX 450h

Lexus RX 450hLancer le diaporama+64
Credit Photo - Lexus

À l’opposé du spectre, le Lexus RX 450h se montre nettement plus abordable que le Range Rover P400e en ne demandant qu’un chèque de 65 200 euros. L’autre différence majeure du SUV nippon est qu’il est non rechargeable contrairement à tous les modèles cités précédemment. Cela se ressent sur les chiffres de consommation homologués (les cycles privilégiant les hybrides rechargeables) avec 5,3 l/100 km selon le cycle NEDC, soit des émissions de CO2 de 132 g/km. Il écope d’ailleurs d’un petit malus allant de 50 à 173 euros selon la configuration.

Albums Photos
Notre sélection