Stage de pilotage
CONSEIL
JURIDIQUE
Cote auto
Mondial de l'auto
Rechercher
Automobile > Hi-Tech > Hi-Tech

Dossier multimédia

Caraudiovidéo : le Honda CRV Innova 2,2 i-DTEC à la loupe

Le 08/07/2010 par Alexandre Boillod-Cerneux
Caraudiovidéo : le Honda CRV Innova 2,2 i-DTEC à la loupe
Fiche technique : Honda Cr-v
Présenté au salon de Genève, le SUV Honda CR-V a fait d’énormes progrès de confort par rapport au précédent modèle. Nous avons pu l’essayer pendant 1500 km dans sa version haut de gamme Innova, et en apprécier le confort de roulage.
Sur cette version, on bénéficie d’un système multimédia assez complet et d’une installation hi-fi avec système de grave. A bord de l’Innova, on se sent de suite en catégorie Pullman avec ses sièges cuir, sa finition soignée et son équipement riche. Doté d’un diesel bien encapsulé et d’une boite automatique, il se révèle relativement silencieux et confortable. Seuls ses rétroviseurs extérieurs génèrent un peu de bruit aérodynamique sur l’autoroute, mais pas au point d’être vraiment gênant. Et ce confort est d’autant plus appréciable, que la version Innova est équipée de série d’une belle installation multimédia. Au premier allumage de l’autoradio, on a d’ailleurs de suite senti la griffe d’un grand spécialiste de l’autoradio. Renseignement pris, le SatNav du Honda a été développé par la branche première monte d’Alpine Electronics. On bénéficie ainsi des dernières technologies de la célèbre marque japonaise, comme une compatibilité avec toutes les sources nomades. Pour couronner le tout, le CRV Innova possède un système à 6 haut-parleurs plus un caisson de grave.
Prestations : un bon contrôle iPod !
Prestations : un bon contrôle iPod !
Cette très bonne source a été développée par la division première monte d’Alpine.
Commençons par la présentation de la source. Elle se présente comme un combiné double DIN assez classique avec façade motorisée et écran de 6,5 pouces, autour du quel se répartissent les touches de fonctions principales. Plus rare sur les installations d’origine, cet écran est tactile, ce qui facilite grandement l’utilisation des nombreuses fonctions multimédia. Bien entendu, ce combiné bénéficie également d’une commande au volant. Encore mieux, il possède aussi une commande vocale pour les fonctions principales comme la téléphonie. L’autre point fort de cet autoradio est son ouverture sur les sources nomades : il les accepte toute !

En effet, ce combiné possède le Bluetooth avec téléchargement du répertoire téléphonique et peut mémoriser plusieurs téléphones (très pratique si l’on a un téléphone personnel et un téléphone pour le travail). Dans la petite boite à gants supérieure, on dispose d’un port USB. Il permet de contrôler clés et disques durs, mais aussi l’iPod pour la partie musicale. L’interface graphique permet de gérer facilement les playlists exactement comme sur l’iPod, avec affichage des listes de titres. Dans le vide poche centrale, on dispose également d’une entrée auxiliaire mini-jack pour brancher la sortie casque de n’importe quel baladeur MP3.

Le navigateur intégré utilise une cartographie européenne sur DVD-ROM. Ce dernier utilise un lecteur indépendant (logé dans le double DIN), permettant ainsi au lecteur CD de l’autoradio d’être toujours libre pour la musique. Pour une fois, voilà un constructeur qui ne se moque pas des consommateurs en utilisant une cartographie dépassée. Ce véhicule sorti début 2010 possède une cartographie dernier trimestre 2009. Les fonctions sont assez classiques et complètes avec notamment l’assistant de voies de circulation, différents modes de calcul, carnet d’adresses, … Pour compléter le tableau, le CRV Innova est équipé d’une caméra de recul placée dans le hayon arrière. Tuner RDS, lecteur CD compatible MP3, petit égaliseur, mémorisation automatique des radios, …, les fonctions autoradio basiques sont bien sûr présentes.
Excellente source, mais manque de finesse
Excellente source, mais manque de finesse
Cet autoradio multimédia est doté d’une commande vocale très efficace.
Pour le système hi-fi, on dispose d’une installation à 6 haut-parleurs plus un caisson de grave. Les voies avant utilisent un kit 2 voies séparées en 16,5 cm avec woofers en porte et tweeters aux extrémités de la planche de bord. Les voies arrière se contentent de HP large bande, montés dans les portes arrière. Enfin, le caisson de grave, fonctionnant en band-pass est logé sous le siège passager avant. Hormis l’absence de fonctions vidéo, cette installation est relativement complète, et c’est de série ! Voyons ce qu’elle donne à l’utilisation.

La source se prend facilement en main. Par rapport aux dernières sources aftermarket, l’interface graphique est assez fade, mais elle est très ergonomique et intuitive. Nous n’avons jamais eu besoin de la notice pour l’utiliser. Seule chose un peu particulière, l’appairage en Bluetooth d’un téléphone se fait par la commande vocale et non par le menu de fonctions de l’autoradio. Une fois qu’on le sait, ce n’est pas gênant, la commande vocale fonctionne à merveille, reconnaît parfaitement les mots. Assurément une des meilleurs que nous ayons utilisé.

C’est surtout sur le contrôle d’un support USB ou d’un iPod, que l’on a particulièrement apprécié cet autoradio. En effet, ce dernier utilise tout l’écran pour afficher les listes d’albums ou de titres, et les playlists se gèrent comme sur le baladeur Apple. Dommage que l’on n’ait pas un affichage des pochettes de disque pour le fun, car ce contrôle iPod est vraiment efficace contrairement à certaines installations d’origine qui se prétendent compatible iPod. Encore une fois, l’ergonomie de cette source est vraiment bonne.
Un navigateur performant mais sans alertes radars
Un navigateur performant mais sans alertes radars
Le GPS s’est montré pratique, rapide et précis.
La caméra de recul s’est également montrée très appréciable. Pour commencer, elle se met en marche dès que l’on passe la marche arrière : pas besoin d’attendre le démarrage du soft de l’autoradio et pas besoin de valider la consigne de sécurité (rester attentif à la route, …). De plus, elle offre une vision des précises pour se garer dans les zones étroites. Il vaut d’ailleurs mieux se fier à elle qu’aux capteurs de stationnement qui donnent des alertes beaucoup trop tôt.

Enfin passions au GPS. Il se révèle simple à utiliser, rapide en calcul et surtout très précis dans ses guidages. Lors des changements de direction sur l’autoradio, il fractionne l’écran en deux pour afficher sur la droite un assistant de voies de circulation très efficace. En cas d’erreur, il recalcule très vite un itinéraire pour vous mener à destination. La voie de guidage donne des instructions précises, mais peut-être un poil trop tôt. Toutes les fonctions habituelles d’un GPS sont présentes. Il est par contre dommage que ce GPS ne possède pas d’alertes radars et de Text-To-Speech. En revanche, il est équipé d’un TMC très efficace pour naviguer en tenant compte de la circulation en temps réel. On aurait aussi aimé une cartographie avec monuments en 3D pour le coté ludique, mais ce n’est pas indispensable. Et puis la cartographie est précise, et c’est bien cela l’essentiel !
Un caisson de basses bien présent
Le caisson de grave nous a bluffés par son efficacité.
L’utilisation du tuner RDS et du lecteur CD sont tout ce qu’il y a de plus classique. En plus du réglage balance/fader et des correcteurs de tonalité (grave et aigu), le préampli permet de régler le niveau du caisson de grave. Venons en maintenant à l’écoute, et il faut reconnaître que pour une installation d’origine, elle s’est montrée plutôt plaisante. Le son est dynamique et les attaques sont assez franches. Et pour une fois, le caisson de grave d’origine n’est pas là pour décorer la voiture : il est vraiment efficace. Son grave est ferme, rapide et rythmé. De plus, le caisson étant placé sous le siège, le grave est bien à l’avant et difficilement localisable, sur qui contribue à l’agrément d’écoute. Certes, il n’offre pas d’infragrave comme un gros caisson de grave, mais pour écouter très agréablement la musique au quotidien, il est très efficace, et ce y compris sur les musiques modernes.

Pour le reste du spectre sonore, l’écoute est vivante et assez bien timbrée. On peut monter sans souci le volume sur ses musiques favorites pour se faire plaisir. Mais, les médiums manquent un peu d’ampleur et les aigus manquent un peu de finesse pour les audiophiles. Globalement, c’est une écoute agréable, mais il y a quand même un manque de précision qui peut décevoir les audiophiles. L’image sonore est assez haute, mais les tweeters sont trop éloignés des woofers. Au quotidien, cela reste malgré tout une écoute agréable pour le grand public, mais les passionnés préfèreront changer les voies avant par un kit plus audiophiles et placer les tweeters ailleurs.
En conclusion
Le contrôle iPod est pratique avec une vraie gestion des playlists.
Cette installation est en série sur les versions Luxury et Innova du CRV, mais restent une option pour les autres modèles. Globalement, c’est un bon système, et plus particulièrement la source. Elle est compatible avec toutes les sources nomades et gèrent très bien les supports tels que clés USB et iPod. Le GPS est précis et facile à utiliser. Et l’écran tactile est bien agréable, hormis pour le volume, on l’utilise plus que la commande au volant. Question critiques, on reprochera surtout l’absence de fonctions vidéo (ou au moins d’une entrée audio/vidéo), quelques fonctions manquantes (radars, Text-To-Speech) sur le GPS et l’absence d’affichage de pochettes de disques. Compte tenu de ses qualités, la source mérite d’être conservée et d’être upgradée par une interface vidéo pour brancher un lecteur DVD ou la TNT. Ce type d’interface OEM vidéo se trouve assez facilement sur le marché de l’aftermarket.

Concernant le son, l’écoute est globalement plaisante et l’on a particulièrement apprécié le caisson de grave. Il s’est à la fois se montrer efficace et se faire oublier. Il donne du rythme et du relief à la musique sans être localisable à l’écoute. Le fait d’avoir le grave bien devant est très appréciable. En revanche, les HP manquent de précision et de finesse, et méritent vraiment d’être changés. S’agissant d’un emplacement de 16,5 cm pour les woofers et les portes étant assez épaisses, on aura l’embarras du choix sur le marché de l’aftermarket. Toujours pour améliorer la qualité d’écoute, il vaudra mieux déplacer les tweeters (platine de rétroviseurs extérieurs par exemple). Bref, cette installation est améliorable sans faire de gros travaux et sans faire de grosses dépenses. Mais pour le grand public, il faut reconnaître qu’elle est vraiment performante : nous avons déjà testé des installations d’origine bien plus chères et pourtant nettement moins bonnes ! Pour finir, une galerie de photos vous permet de découvrir en détail le fonctionnement de l’autoradio !
LES PLUS
- Excellente source avec écran tactile
- Vrai contrôle iPod efficace
- Caméra de recul automatique
- Bluetooth avec commande vocale
- Ecoute dynamique
- Rendu du grave sympa

LES MOINS
- Pas de fonctions vidéo
- Pas d’alertes radars
- Écoute manquant de définition et de finesse
- Pas de Text-To-Speech sur le GPS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES :
- Écran tactile de 7 pouces couleurs
- Tuner RDS
- Lecteur CD MP3
- Amplification 4 canaux
- Port USB
- Contrôle iPod
- Entrée auxiliaire
- Bluetooth
- Lecteur DVD-ROM pour le GPS
- Navigateur : cartographie Europe, TMC
- Caméra de recul
- Commandes au volant
- Commande vocale
- HP avant : kit 2 voies séparées 16,5 cm
- HP arrière : haut-parleur large bande
- Caisson de grave
- Prix indicatif : de série sur les versions Luxury et Innova
BONS PLANS
Commentaires

X
Pour une expérience optimale, désactivez AdBlock.
adblocktest
ad articles hi_tech