En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Minispaces : quand ils arrivent en villeLancer le diaporama+30
LANCER LE DIAPORAMA
par Julien Azoura
Guide d'achat minispaces

Minispaces : quand ils arrivent en ville

Popularisé en France au milieu des années 2000 par le Renault Modus et la Peugeot 1007, le segment des minispaces compte, cinq ans après, de nombreuses alternatives pratiques, élégantes et abordables.

Boudées dans un premier temps à cause d'un positionnement assez hasardeux, ces citadines à gros volumes de chargement prennent de l'assurance et font aujourd'hui de l'ombre aux stars des villes. Pour séduire, les arguments majeurs restent l'habitabilité et l'encombrement réduit, que conjugue avec brio la Kia Venga par exemple, mais aussi le style comme l'illustre la récente Citroën C3 Picasso. Opel, avec son nouveau Meriva, joue même la carte de la technologie avec d'impressionnantes portes à ouverture antagoniste. Bref, pour faire le point sur ce segment en pleine effervescence, voici un petit tour d'horizon des forces en présence.

Kia Venga

Kia VengaLancer le diaporama+30
Entièrement développé et conçu en Europe, le Kia Venga entend se faire une place sur le marché des minispaces urbains. Pour ce faire, il compte sur son confort, sa richesse d’équipement et sa garantie de 7 ans ou 150 000 km inédite sur le segment. De plus, avec son design à mi-chemin entre une petite berline et un monospace, le Kia Venga rassemble le meilleur des deux mondes. Ses 4,07 m de long en font une parfaite citadine, tandis que son empattement de 2,60 m et son importante garde au toit lui garantissent une belle habitabilité. De quoi séduire une large palette de conducteurs, d’autant que son design est plutôt dynamique, bien que manquant d’originalité. Enfin, son coffre est l'un des plus vastes de la catégorie avec un volume allant de 570 à 1 253 litres banquette rabattue. Côté prix, s’il n’est pas particulièrement moins cher que ses concurrents, le Kia Venga se rattrape au rayon des équipements avec une riche dotation de série. Le modèle diesel d’entrée de gamme 1.4 CRDi 90 ch est facturé 16 590 euros.

Renault Modus restylé

Renault Modus restyléLancer le diaporama+30
Se démarquant avec peine de sa soeur Clio, le premier Modus n'a pas vraiment comblé les attentes commerciales de Renault. Fort de ce constat, la marque au losange s’est attelée à rendre son monovolume plus séduisant avec un restylage en 2008. Rien de révolutionnaire néanmoins sur la plan esthétique puisque seuls quelques éléments de carrosserie ont évolué. Renault a également offert à son Modus une nouvelle déclinaison Grand Modus, plus longue de quelques centimètres, histoire de palier au manque de coffre qui portait préjudice aux ventes du monovolume. Un pari audacieux pour le constructeur qui présentait simultanément, à l'époque, la version Estate (break) de sa Clio III. Néanmoins, ce Grand Modus reste un compromis intéressant avec sa longueur (4,034 m) et son coffre au volume généreux compris entre 305 et 1 454 litres banquette rabattue. Son premier prix en diesel plafonne aujourd'hui à 15 750 euros avec le bloc 1,5 dCi 65ch en finition d'entrée de gamme ''Authentique''. Le petit Modus s'affiche au même prix, mais en finition plus cossue ''Expression''.

Citroën C3 Picasso

Citroën C3 PicassoLancer le diaporama+30
Non content d'être le plus stylé des minispaces, le C3 Picasso se révèle également le plus futé et le plus doué sur le bitume. Coquet, spacieux et doté d’une modularité facile, ce joli cœur se montre très attachant. Rond comme un gros jouet, le C3 Picasso affiche ainsi un petit air espiègle et un fort caractère. Sa face avant très travaillée intègre des éléments en simili-chrome qui soignent son style, au même titre que ses boucliers noirs laqués ou ses ailes rebondies. L’arrière n’est pas inélégant non plus, bien que très vertical pour favoriser le volume du coffre. Cette silhouette cubique aux angles arrondis s’étend sur 4,08 m de long et 1,62 m de haut, et domine donc assez nettement la catégorie. Dans l'habitacle aussi le design n’a pas été oublié, comme le montre le soin porté au volant presque sportif ou à la planche de bord, maline et cossue. En outre, la place à bord est confortable et les rangements sont nombreux et pratiques. Enfin le coffre revendique un volume conséquent variant entre 385 et 500 litres selon la position de la banquette. Mais tout cela a un prix, et il est plutôt haut perché. Comptez au minimum 16 950 euros avec le diesel 1,6 HDI 90 ch d'entrée de gamme.

Honda Jazz

Honda JazzLancer le diaporama+30
La seconde génération de l'atypique Jazz se frotte également aux récents monospaces urbains européens malgré son succès passé inaperçu en France. Chez nous, la concurrence féroce et l’absence de diesel ont effectivement laminé les espoirs de cette japonaise. Côté dimensions, la Jazz a grandi de 5 cm en longueur et de 2 cm en largeur après son récent restylage mais reste sous la barre des 4 m, à l’inverse de la plupart des citadines. Dans l’habitacle, le niveau de finition et d‘assemblage est assez modeste mais on se sent plutôt bien à bord de cette voiture astucieuse, disposant de nombreux rangements et d’un habitacle spacieux. Bien qu’encore assez onéreuse – ses prix débutants à 14 300 euros avec le bloc essence 1.2 i-VTEC 90 ch –, la Jazz s’avère toujours une excellente alternative aux citadines classiques et autres minispaces. Elle s’accompagne en outre d’une garantie 3 ans ou 100 000 km.

Opel Meriva II

Opel Meriva IILancer le diaporama+30
Radicalement différent de son prédécesseur, le nouvel Opel Meriva n'a pas seulement repensé son style. Le petit monospace monte nettement en qualité perçue et inaugure une prouesse technique : des portes antagonistes ! Par rapport au modèle sortant, l'habitacle a grandement évolué avec un dessin nettement plus original et des matériaux bien dans l'air du temps.
Côté modularité, nous avons découvert le fameux système FlexRail. Déplaçable d'avant en arrière dans l'habitacle, transformable en équipement de confort ou de rangement, cet élément est voué à être utilisé par tous les occupants du véhicule. Toutefois, étant donnée la quantité de possibilités qu'il autorise, il faudra bien prendre le temps d'en comprendre son fonctionnement car les repères et autres détrompeurs ne suffiront pas à une utilisation intuitive. Concernant ses prix, ils ne sont pas encore connus. Ils devraient néanmoins se positionner un peu au dessus de ceux de l'actuelle version, proposée à partir de 15 290 euros avec le diesel 1,3 CDTI 75 ch FAP.
TAGS : citroen c3 picasso, comparatif, dossier, familiale, honda jazz, Kia Venga, Minispace, opel meriva, renault modus
Albums Photos
Notre sélection