En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Guide d’achat : quel monospace pour vos vacances ?
par Julien Azoura
Guide d’achat monospace

Guide d’achat : quel monospace pour vos vacances ?

A l'approche des vacances, le besoin de remplacer son véhicule par un modèle plus spacieux et plus pratique se fait parfois sentir, quoi de mieux alors qu'un grand monospace ?

Bernard Hanon, PDG au sein de Renault au début des années 80, disait au sujet de l’Espace : « C’est la voiture à laquelle on aboutira naturellement lorsque l’on aura dépassé toutes les vanités automobiles».Il ne s’était pas vraiment trompé puisque aujourd’hui, 23 ans après les débuts de l’Espace, les monospaces occupent… 23% du marché français. A quelques exceptions près, aucun constructeur généraliste ne fait l’impasse sur la formule et propose au moins un grand monospace, souvent aux côtés d’un monospace compact. Dès lors, difficile de s’y retrouver entre les références du segment, les nouveautés, les plus abordables, les plus spacieux, les plus sportifs... Voici donc un tour d’horizon des pions sur l’échiquier, si vous prenez la partie en cours.

RENAULT Espace IV : le leader

Le Renault Espace, c’est LA référence en terme de grand monospace. Fort de son statut de précurseur sur ce segment, il mérite aussi sa distinction de leader grâce à son design plus moderne que beaucoup de ses concurrents, une gamme de motorisations très étendue notamment du côté des diesel (2.0 dCi 130, 150 et 175ch, et 3.0 dCi 180ch) et l’agrément de conduite irréprochable. Il ne décroche pas la palme au rang des tarifs, positionnement haut de gamme oblige, mais affiche un espace intérieur vraiment remarquable et un niveau d’équipement très satisfaisant. Dernier atout, et de taille, la possibilité d’opter pour le Grand Espace, une version encore plus spacieuse qui demeure sans concurrent direct. L’Espace de Renault avec une motorisation diesel s’échange pour un minimum de 31 550 euros.

CITROEN C8 : peu importe le flacon...

Chez les Français, le Renault Espace ne fait plus cavalier seul depuis belle lurette. Il doit aujourd’hui compter avec PSA, et notamment Citroën et son C8. Inchangé depuis 2002, le monospace du constructeur aux chevrons est le fruit de l’alliance PSA/Fiat, ayant également donné naissance au Peugeot 807, au Fiat Ulysse II et au Lancia Phedra. Le C8 se distingue par sa tenue de route sécurisante, son niveau d’équipement et son confort de haut niveau. Reste à ses détracteurs la possibilité de critiquer son style extérieur un peu trop consensuel, et ses tarifs, légèrement supérieurs à ceux d’un Fiat Ulysse à motorisation comparable. Comptez 31 050 pour un premier prix en 2.0 HDi 120 ch.

PEUGEOT 807 : pour le confort

Comme chez le cousin Citroën C8, le poids des années se fait sentir du côté du constructeur au lion. Conçu sur la même plate-forme que le Citroën C8, le 807 propose un style très proche de ce dernier, avec toutefois un regard un peu plus déterminé. L’habitacle du monospace sochalien se veut généreux, modulable et plutôt bien présenté. Le 807 peut également se vanter d’être l’un des monospaces les plus confortables de sa catégorie. Ses tarifs sont similaires à ceux du C8, à savoir 31 100 euros pour le premier prix diesel avec la motorisation 2.0 HDI 16v de 120 chevaux (finition Confort).

FORD S-MAX : monospace de caractère

Avec succès, Ford a tenté en 2006 le pari du grand monospace à tendance sportive. Lancé en même temps que la nouvelle génération de Galaxy, le S-MAX est une version moins cubique et plus dynamique de ce celui-ci. Les deux modèles partagent la grande majorité de leurs composants, mais le S-MAX privilégie moins habitabilité au 3ème rang. Plus accessible, le S-MAX débute à 28 800 euros en motorisation 1.8 TDCi.

FIAT Ulysse : le plein d’équipement

L’Ulysse de Fiat primait, à sa sortie en 2002, par son niveau d’équipement. Evidement aujourd’hui, l’écart avec la concurrence s’est considérablement réduit. Cependant, le Fiat tient toujours la distance grâce à ses prix attractifs. Le style de ce monospace, logiquement proche des modèles PSA, n’est pas son principal atout mais il bénéficie des qualités d’espace et de confort de ses cousins. Enfin l’Ulysse met l’accent sur la sécurité avec 6 airbags dont deux « rideaux », des ceintures trois points à prétensionneur et bien d’autres attentions... Le premier prix diesel de l’Ulysse est de 29 420 euros avec le 2.0 MJT. A noter qu’il n’existe pas de motorisation essence pour ce modèle.

MITSUBISHI Grandis : coffre et finesse

Avec son look à mi-chemin entre le break et le monospace, la Grandis ne manque ni de style, ni d’espace à son bord. C’est d’ailleurs l’un de ses plus gros atouts. Long de 4,76 mètres, soit 10 cm de plus qu’un Renault Espace, le MPV de Mitsubishi propose 3 rangés de sièges. Et dans cette configuration, on dispose encore de 320 litres d’espace de chargement dans le coffre. La Grandis accuse toutefois quelques défauts : la qualité perfectible de la planche de bord, les rangements latéraux assez pauvres et les mécaniques relativement bruyantes. Le monospace de Mitsubishi ne propose qu’une motorisation diesel, le 2.0 Di-D, fruit d’un partenariat avec le groupe VW. Son prix en finition de base « Intense » est de 29 999 euros.

LANCIA Phedra : la classe italienne

Le Phedra s’impose comme l’un des monospaces les plus luxueux du segment... et aussi l’un des plus chers. Fidèle à l’esprit Lancia, le MPV affiche un faciès élégant et original. L’habitacle prodigue une réelle sensation de luxe grâce à l’utilisation de matériaux de premier choix et la quantité d’options disponibles. Ainsi, les sièges avant peuvent être réglés électroniquement, pivoter ou tourner à 180, formant ainsi un véritable salon. Reste son prix, 35 600 euros pour l’entrée de gamme avec son 2.0 JTD de 120 chevaux, une puissance qui peut grimper à 136 chevaux pour 1 500 euros de plus. Aucun bloc essence n’est disponible sur le Phedra.

SSANGYONG Rodius : attention, gros porteur !

Avec ses 5,12 m de long, le Rodius court dans une autre catégorie, celle des mastodontes sur 4 roues ! En faite, en Corée du Sud, son pays d’origine, le Rodius est classé dans le segment des minibus homologués pour 11 personnes… Si ce n’est pas vraiment le cas en France, le SsangYong a au moins le mérite de proposer une habitabilité sans égale pour un prix défiant toute concurrence. Difficile néanmoins de la comparer à un Renault Espace, ni même à un Grand Espace qui ne mesure « que » 4,861m... Disponible avec son unique motorisation diesel à partir de 28 590 euros, le Rodius saura trouver preneur auprès des (très) grandes familles, des chauffeurs de taxis ou des férus de son style si... exubérant !

FORD Galaxy : l'esprit de famille

Le Galaxy se démarque du S-Max par son habitabilité plus généreuse, surtout au troisième rang. Effectivement, son demi-frère plus racé souffres d’une ligne de toit plus ramassée vers l’arrière, alors que le Galaxy garde un style et des volumes plus consensuels. Le grand monospace de Ford propose trois motorisations diesel, un 1.8 (125 ch) et un 2.0 TDCi (130 et 140 ch), et deux blocs essence, un 2.0 145 ch et un 2.3 161ch. Le premier prix du Galaxy avoisine les 32 600 euros pour une motorisation diesel. C’est légèrement plus cher que la concurrence, mais c’est aussi l’un des plus récents et des mieux équipés.