En poursuivant votre navigation sur Autodeclics, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Alcool au volant : de mauvaises décisions en perspective pour le réveillon
par Lucas Raheriarivony
Mise en garde pour le nouvel an

Alcool au volant : de mauvaises décisions en perspective pour le réveillon

À quelques heures du réveillon, certains Français ignorent toujours comment rentrer chez eux après avoir bu quelques verres pour fêter le nouvel an. Les associations Prévention Routière et Attitude Prévention publient les résultats inquiétants de leur sondage sur cette question.

"Entre boire ou conduire, il faut choisir" : cet adage pourtant bien ancré risque d'être bafoué plus qu'à l'accoutumée à la Saint-Sylvestre. Car les réponses récoltées par Prévention Routière et Attitude Prévention ne sont pas de bon augure pour la sobriété au volant. Car 26% des Français sondés prévoient d’utiliser leur véhicule personnel pour rentrer chez eux le soir du nouvel an. Une grande majorité de ces trajets (88%) ne dépasseront pas les 50 km, mais cela ne constitue en aucun cas une excuse valable pour prendre la route en étant alcoolisé.

Seuls 41 % des Français pour lesquels la question de l’alcool et de la conduite se posera ont prévu des dispositions particulières pour prévenir les risques d’accidents. Chez les 18-24 ans, ce pourcentage descend même à 30 %. Malheureusement, la principale solution retenue par cette partie des sondés est d’attendre la dissipation de l'alcool avant de reprendre le volant (76 %). Pourtant, ils sont 48% à ne pas savoir le temps nécessaire pour éliminer un verre d'alcool (entre une et deux heures). Dormir sur place est toutefois une solution sûre de plus en plus retenue par les Français (74 % en 2017, contre 65 % en 2014). Arrive juste derrière la limitation à un verre d'alcool (70%). Désigner un capitaine de soirée (Sam) sera retenu par 68% de ces Français.

Pour sensibiliser les Français à anticiper leur solution de retour, les associations Prévention Routière et Attitude Prévention se mobilisent avec la campagne #BienRentrer, Mode d’emploi. Les Français sont invités à s’engager sur le site monmodedemploi.fr et sur les réseaux sociaux en choisissant leur solution de retour pour le réveillon : désigner un Sam, le capitaine de soirée, dormir sur place, utiliser les transports en commun, ou réserver un taxi/VTC. Un jeu concours permettant de bénéficier d’un an de retours de soirée en taxi ou VTC a d'ailleurs été mis en place sur ce site.

TAGS : Alcool au volant, capitaine de soirée, Sam