En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Priorité aux convois exceptionnels : du bon sens
Credit Photo - Artem Tchaikovski
par Florian Duchiron
De nouvelles règles ont été ajoutées au code de la route

Priorité aux convois exceptionnels : du bon sens

Il existait encore une ambiguïté quant à la priorité ou non à laisser aux convois exceptionnels qui n'évoluent pas dans l'urgence. Aujourd'hui, le décret n°2017-16 du 6 janvier 2017 leur donne priorité sur les automobilistes et c'est logique.

Ce n'est que bon sens que de libérer la voie pour ces convois imposants, exigeant bien souvent des escortes et des voix larges pour circuler. Inutile ainsi de leur entraver la route et risquer de bloquer tout un carrefour ou un artère. Ainsi le décret précise qu' « un convoi exceptionnel en mouvement et les véhicules qui l'accompagnent sont désormais prioritaires aux intersections. Lorsqu'il s'agit de franchir un feu tricolore, l'ensemble du convoi a la priorité si le véhicule en tête est passé au vert. Si le feu passe au rouge pendant que le reste du convoi franchit le carrefour, la priorité reste au convoi et à son escorte. Par cette mesure de bon sens, la Sécurité routière entend faciliter la circulation de ce type de transport. »

En tant qu'automobiliste, vous devrez alors « obligatoirement réduire votre vitesse et au besoin vous arrêter ou encore vous garer pour faciliter le passage du convoi et des véhicules d'accompagnement. Vous devez également renoncer à vous engager sur une intersection lorsque l'imminence du franchissement par un convoi leur est signalée par un véhicule d'accompagnement. »

Les véhicules d'urgence restent quant à eux prioritaires sur les convois exceptionnels bien entendu.