En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Les radars autonomes flasheront aussi en plein virage
Credit Photo - autodeclics
par Florian Duchiron
Parce que les routes les plus amusantes sont aussi les plus dangereuses

Les radars autonomes flasheront aussi en plein virage

La sécurité routière annonce avoir comblé une faiblesse technique de ses cabines radar automatisées et sont désormais capables de fonctionner en pleine courbe.

248 cabines sont actuellement déjà déployées sur notre territoire et pourront ainsi être déplacées ou complétées de modèles positionnés en plein virage. L'idée est de dissuader les pilotes du dimanche qui estimeraient qu'il n'y a qu'en ligne droite que la vitesse est dangereuse. Le Ministère de l’Intérieur espère ainsi réduire une statistique diffusée par l'Observatoire national de la sécurité routière qui recensait l'an passé 497 automobilistes et 160 motards décédés dans ces conditions. 

Ces boîtiers seront toujours signalés en amont par un panneau de signalisation indiquant la possibilité d'un contrôle de vitesse mais il règne une certaine inquiétude quant à la réaction des usagers venant de se faire épingler. Quand on sait qu'en ligne droite bien des conducteurs ont le réflexe de piler, on imagine le pire en plein virage où le véhicule est dans une situation d'équilibre bien plus précaire que sur un axe rectiligne. « Nous ne mettons pas le radar dans un virage. Nous le mettons pour contrôler la vitesse dans le virage, mais à l'entrée ou à la sortie du virage », a précisé Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, sur RMC.