Radars embarqués privatisés : expérimentation imminente en Normandie
par Lucas Raheriarivony
La première voiture-radar privée en action vendredi

Radars embarqués privatisés : expérimentation imminente en Normandie

La privatisation des radars embarqués se concrétise : à partir de vendredi prochain, la phase d'expérimentation débutera avec la mise en circulation en Normandie de la première "voiture-radar" gérée par un prestataire privé. Le système pourrait être finalisé dès le mois de septembre.

Si vous avez pour habitude de rouler sur les routes normandes, alors vous la croiserez peut-être mais sans jamais vous en rendre-compte cependant. "Elle", c'est la première voiture-radar conduite non pas par des policiers en uniformes mais par un employé d'une société privée. L'Etat débutera en effet les tests de cette nouvelle mesure dès vendredi en Normandie, rapporte France Bleu. L'objectif de cette privatisation est d'optimiser le temps d'utilisation des voitures-radars en le faisant passer d'une heure par jour environ actuellement à huit heures.

Selon l'association 40 Millions d'Automobilistes, qui s'indigne contre cette mesure, "cela permettra surtout à l'Etat de rentrer dans ses caisses plus de 2 milliards d'euros par an". L'Etat se défend en disant vouloir de cette façon inverser la tendance négative enregistrée par la Sécurité routière ces dernières années. Rappelons en effet qu'en 2016, 3 469 personnes ont trouvé la mort sur les routes de l'hexagone ce qui constitue la troisième année de hausse de la mortalité routière consécutive.

TAGS : exces de vitesse, PV, radar