En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Ségolène Royal veut la peau du diesel
Credit Photo - Panoramic
par Walid Bouarab
Ségolène Royal prône une interdiction du diesel en 2025

Ségolène Royal veut la peau du diesel

Le projet d’interdiction du diesel à Paris fait des émules. La Ministre de l’Ecologie aimerait l’étendre à toute la France.

Le diesel n’a vraiment plus le vent en poupe. Alors que d’une part, les ventes de voitures essence continuent de progresser, d’autre part, le gouvernement ne porte plus le mazout en haute estime. Ségolène Royal a annoncé la semaine dernière qu’elle était favorable à l’interdiction pure et simple du diesel, et ce dans toute la France. La Ministre de l’Ecologie et de l’Energie espère que d’ici 2025, automobilistes et fabricant auront entamé une transition.

D’ailleurs, le gouvernement ne tardera pas à désavantager le diesel pour mener notre société d’automobilistes vers cette finalité. Dès le 1er janvier, la fiscalité des différents carburants changera, afin de favoriser l’essence. La taxation du diesel sera augmentée de quatre centimes, alors que celle du sans-plomb continuera de baisser. Dans le même sens, les sociétés, qui n’étaient autorisées à récupérer 80% de la TVA que sur le diesel, pourront prochainement le faire également sur l’essence, d’ici deux ans environ.