Stage de pilotage
Salon de Pekin
CONSEIL
JURIDIQUE
Cote auto
Rechercher
Automobile > Essais auto > Essais automobile renault > Essais automobile renault captur > Essais automobile captur dci 90 intens edc

Renault Captur dCi 90 EDC

Essai Renault Captur : A la croisée des chemins

Le 29/04/2013 par Julien Dell
Après la Twingo et la Clio, Renault poursuit le renouvellement de sa gamme, avec cette fois un petit crossover urbain. Au programme, la position de conduite surélevée d'un SUV, les aspects pratiques d'un monospace et l'encombrement d'une citadine. Une nouveauté qui devrait permettre au constructeur français de marquer de sérieux points sur un segment en pleine expansion.
 
« Vivez l'instant », tel est le slogan de la campagne publicitaire censée vous donner envie de prendre le volant du Captur. Eh bien, pour y parvenir, Renault a misé sur un dessin jovial, tout en rondeur, moins agressif que celui de la Clio IV. Ajoutez à cela des grandes roues, des protections de bas de caisse, une garde au sol surélevée, ainsi qu'une large palette de personalisation (jantes, toit, rétroviseurs, sellerie, planche de bord...) et vous obtenez un petit SUV qui, malgré son look de baroudeur en herbe, est avant tout taillé pour la ville. En effet, avec ses 4,12 m le Captur n'est que 6 cm plus long qu'une Clio IV. Du coup, le manoeuvrer dans les petits espaces est d'une grande facilité, bien aidé par sa direction souple et son rayon de braquage limité. Ceci étant, sa garde au sol surélevée (à hauteur de 200 mm) réduit d'autant sa visibilité vers l'arrière, du coup l'aide de la caméra de recul (option couplée à R-Link pour 800 €, en finition INTENS) ne sera pas de trop ou, au minimum, de l'aide au parking arrière (350 € + rétroviseurs rabattables électriquement).
Liens recommandés

X
Pour une expérience optimale, désactivez AdBlock.
adblocktest
ad articles essai_automobile