Rechercher
Automobile > Sport > Accueil

Dakar-2011 / 7e étape : Déclarations

Dakar-2011 / 7e étape : Déclarations

Le 09/01/2011
ANTOFAGASTA (Chili), 9 jan 2011 (AFP) - Catégorie autos :
 

Nasser Al-Attiyah (QAT/Volkswagen, 1er) : "On a vécu une étape très difficile. On a repris Carlos Sainz très rapidement. Mais on ne pouvait pas le doubler à cause de la poussière. On n'a pas voulu prendre de risques et on est resté derrière lui. On lui reprend tout de même 1'20 et je suis ravi de remporter la spéciale. A partir de maintenant, je vais vraiment attaquer. Pour éviter les crevaisons, il faut éviter de trop déraper, de trop mettre la voiture en travers. L'an dernier j'ai eu 6 crevaisons. Cette année je me suis vraiment concentré sur ma conduite pour éviter ces crevaisons, en restant le plus possible en ligne."

Carlos Sainz (EST/Volkswagen, 2e) : C'était vraiment difficile. Je suis content finalement. Ce n'était pas facile d'ouvrir la piste. Il y a avait notamment une section de dunes très délicates à négocier. Mais Lucas (Cruz, son coéquipier) a fait un très bon travail. On est content. C'est une bonne journée, j'en suis convaincu."

Stéphane Peterhansel (FRA/BMW, 4e) : "Dès le début, une Volkswagen a dû avoir un problème parce qu'on s'est retrouvé dans sa poussière. C'était assez pénible de rouler à 20 à l'heure à cause de la poussière parce qu'il n'y avait pas du tout de vent. On les a laissés partir et au bout de 15 kilomètres on a crevé. Parfait pour ne pas nous mettre en confiance pour la suite ! Je n'ai pas la bonne vitesse pour rouler dans ces conditions de fesh fesh rocailleux. Les minutes s'additionnent et ça commence à faire gros. C'est de ma faute. Je roule trop vite dans ces conditions là. Je n'ai pas le bon rythme. De toute façon, podium, 2, 3, 4, 5 ou 8, c'est équivalent. La seule chose qui nous intéresse au départ, c'est la victoire. Là, c'est en train de nous échapper, c'est sûr."

Catégorie motos

---------------

Francisco Lopez (CHI/Aprilia, 1er) : "Ce n'était pas facile. Il y avait beaucoup de poussière au début. Je suis allé un peu plus vite ensuite mais j'ai perdu le pot d'échappement à peu près au milieu de la spéciale. Et j'avais peur ensuite que le moteur casse. Heureusement que c'était la spéciale la plus courte depuis le début, car sinon le moteur aurait beaucoup souffert. J'ai gagné, ce qui est important. J'ai passé une bonne journée. Tout va bien. Je souffrais la semaine dernière d'un refroidissement, mais là ça va. Je me sens en pleine forme. Je sens que je pilote bien."

Cyril Despres (FRA/KTM, 2e) : "Une journée de repos pour la machine et pour l'homme qui a fait du bien. Dimanche a été une des plus belles journées type rallye raid-enduro que j'ai vécue dans ma vie. Merci à David Castera de m'avoir donné autant de plaisir. C'était non seulement beau mais en plus super sympa à rouler. On se demandait ce matin si avec 273 kilomètres, on allait être rassasié, et bien la réponse est oui !"

Marc Coma (ESP/KTM, 3e) : "C'était une étape technique. Il y a avait une partie de pur trial, agréable mais exigeante. Dans la première partie j'ai souffert car j'étais derrière Ruben Faria et j'ai eu beaucoup de poussière et du mal à le dépasser. Mais dans la dernière partie, dans les dunes, j'ai pu rouler à mon rythme."

Notez Cet Article
0 votes. Cliquez sur une etoile pour voter
Liens recommandés

X
Pour une expérience optimale, désactivez AdBlock.
adblocktest
ad articles sport_auto