En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Guide d’achat : moins de 110 ch, mais du peps à revendre
par Bertrand Debeuret
Guide d’achat : moins de 110 ch, mais du peps à revendre

Guide d’achat : moins de 110 ch, mais du peps à revendre

Des sensations pour moins de 15 000 euros : c'est ce que vous proposent ces mini bombinettes de 100 à 110 ch.

Pas de plaisir sans débauche de puissance ? Nenni ! Grâce à leur poids plume et leur mécanique pétillante, ces petites citadines égayent votre quotidien et rendent la ville plus amusante. Des qualités qu’elles ne font pas payer le prix fort puisque aucune ne dépassent 15 000 euros, ni ne tombent sous le coup d’un malus écologique (à une exception près !). Autre atout de leur petit gabarit, des consommations maitrisées grâce auxquelles vous ne redouterez plus les passages à la pompe. Mais toutes n’affichent pas la même « fraîcheur », ni les mêmes choix techniques.

Pour vous aider à y voir un peu plus clair, voici notre sélection.

Renault Twingo TCE 100 GT

Fini la Twingo qui plaisait surtout aux femmes et aux enfants, la nouvelle s’adresse à tous, y compris aux amateurs de sensations ! Elle met ainsi le paquet question style et mécaniques, avec une version turbocompressée de 100 ch et une méchante déclinaison RS de 133 ch à venir tout bientôt. Avec son 1.2 TCE moderne étalant ses 145 Nm de couple sur une large plage de régime, la Twingo GT se montre plaisante et efficace, avec un 0 à 100 km/h qui tombe sous les 9 secondes (8,7s). Confortable et précise, elle s’agrippe fermement au macadam grâce à ses trains roulants efficaces issus de la Clio II. On apprécie également son look démonstrateur, sa climatisation livrée de série et son appétit mesuré, limité à 5,9 l/100 km en cycle mixte selon Renault. Gageons qu’une valeur inférieure à 8 l/100 km est tout à fait envisageable. Ses tarifs débutent à 14 000 euros.

Fiat Panda 100 HP Sport

Avec 100 ch seulement, la frêle Panda aurait du mal à se prétendre radicale. Et pourtant on revient d’un essai à son volant conquis par tant de caractère ! Esthétiquement d’abord, la version 100 HP Sport n’oublie rien : bas de caisse, calandre noire alvéolée, extensions d’ailes, petit becquet et jantes de 15 pouces… On est loin des roulettes de 13 pouces des versions classiques ! Rageur, plein à tous les régimes, le 1.4 16V fournit une belle vitalité à cette polissonne transalpine, qui se montre étonnamment à son aise dans les enchaînements. Son poids de 975 kg seulement n’y est certainement pas étranger. Côté performances, comptez sur une vitesse maxi de 185 km/h et un 0 à 100 km/h accompli en 9,5s. La climatisation manuelle fait parie de la dotation de série, tout comme l’ESP (rare). Question consommation, à peine 10 l/100 km suffisent dans l’effort, 7 litres environ au repos. A 13 550 euros, allez-y sans risque, c’est une bonne affaire.

Citroën C2 VTR SensoDrive

Nostalgiques des Saxo VTR et VTS, la C2 a forcément du attirer votre attention. A juste titre ! Mais si votre budget écarte la version VTS qui reconduit le 1.6 16V de la Saxo, la VTR, 1050 euros moins chère, saura aussi vous satisfaire. Mais attention, elle s’accouple automatiquement avec une boîte robotisée. Amateurs de « talons-pointes », passez votre chemin. Les palettes au volant apportent un plus mais la transmission un peu lente grève un peu le plaisir. Le 0 à 100 km/h réclame ainsi 11,7 s : bof ! Autre grief : la consommation dépasse facilement les 8 l/100 km. La C2 se rattrape au chapitre trains roulants, avec son train avant incisif et ses réglages typés sport. Le freinage est aussi d’un très bon niveau. A 14 950 euros, elle n’offre ni l’ESP, ni la climatisation. Radine !

Ford SportKa

Lancée il y a 12 ans, la vénérable Ford Ka est toujours au catalogue. C’est sa variante agitée SportKa qui nous intéresse ici. Reprenant les atours de feu la StreetKa, originale découvrable, elle peine un peu à cacher ses rides (surtout à l’intérieur), mais reste diablement attachante. Son 1.6 de 95 ch est de la « vieille école » (comprenez : pas « downsizé »), mais il affiche une belle allonge et se joue du poids plume de cette Ka (944 kg). Du coup, le 0 à 100 km/h est réglé en 9,7s. Mais c’est du côté des rejets de CO2 que le bas blesse : avec 182 g/km, ses émissions entrainent un malus de 750 euros, portant l’addition à 14 140 euros. La boîte rapide et plaisante à manier, la direction précise et la sonorité virile du moteur soignent l’agrément. Mais la plateforme de la SportKa accuse son âge…

Suzuki Swift 1.3 GLX

Pour figurer dans ce classement, la Swift ne peut compter que sur sa version 1.3 de 91 ch très bon marché, car affichée à seulement 10 990 euros. Pour 12 680 euros, vous accéderez à la climatisation manuelle, le démarrage sans clé et 6 airbags. Mais il serait dommage d’écarter la sportive de la gamme, la Swift Sport, au 1.6 plein de caractère ! Facturée 15 900 euros, elle réinterprète fidèlement l’esprit des GTI des années 80, jouissives et pas trop chères. Ses 125 ch déboulant à haut régime parviennent à procurer beaucoup de plaisir, et son comportement assez vif vous régalera sur les départementales. Avec son 0 à 100 km/h expédié en 8,9 s, elle en remontre à toutes ses rivales. Et sa vitesse de pointe atteint 200 km/h…