En poursuivant votre navigation sur Mensup.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Le bonus maintenu pour les électriques et les hybrides mais un malus accru
par Laurent Meillaud
Moins de bonus plus de malus

Le bonus maintenu pour les électriques et les hybrides mais un malus accru

En visite au salon Equip Auto, le ministre de l'Industrie Eric Besson a précisé les nouvelles règles du bonus-malus pour 2012.

Comme on pouvait s'y attendre, l'Etat a décidé de maintenir l'année prochaine le bonus de 5000 euros pour les véhicules électriques (moins de 50 g de CO2 par km). Une décision logique, dans la mesure où les lancements sont surtout attendus sur 2012. Le bonus prévoit aussi une enveloppe de 3 500 euros pour les hybrides rechargeables (entre 50 et 60 g) et 2000 euros pour les véhicules hybrides.

Mais, pour faire face à une hausse attendue des immatriculations hybrides et électriques, le gouvernement sera moins généreux pour les véhicules thermiques. Il a décidé de baisser le montant du bonus pour la tranche 60 à 90 g qui ne sera que de 400 euros (au lieu de 600) et de la tranche 0 à 105 g qui sera de 100 euros (au lieu de 300).

L'Etat a décidé aussi de renforcer le malus. Une mesure qui ne va pas faire le bonheur des clients du haut de gamme et des modèles sportifs. L'addition passe à 1300 euros (au lieu de 1100) pour la tranche 181 à 190 g, à 2 300 euros pour la tranche 191 à 230 g (au lieu de 1 600 euros) et à 3 600 euros pour les véhicules à plus de 231g (au lieu de 2 600 euros).
TAGS : bonus malus, equip auto, eric besson, hybrides, hybrides rechargeables, voitures électriques