Stage de pilotage
CONSEIL
JURIDIQUE
Cote auto
Mondial de l'auto
Rechercher

Essai Ford Fiesta restylée EcoBoost 1.0 125 ch

Essai Ford Fiesta restylée EcoBoost 1.0 125 ch : plus de technologie pour moins cher

Le 21/11/2012 par Laurent Meillaud
Credit Photo - Autodéclics/LM
Essai Ford Fiesta restylée EcoBoost 1.0 125 ch : plus de technologie pour moins cher
Fiche technique : Ford Fiesta
Pour la mise à jour de sa Fiesta, Ford ne s'est pas contenté de simples retouches cosmétiques. La citadine à l'ovale embarque désormais des technologies et motorisations lui permettant de rivaliser avec les Clio 4 et 208, à l'image du brillant 1.0 EcoBoost de 125 ch. Surtout, elle propose davantage tout en baissant les prix.
La Fiesta, c’est déjà 36 ans de carrière et 15 millions d’exemplaires produits à ce jour (dont 12 en Europe). La citadine est de loin le modèle le plus diffusé de la marque, puisqu’elle représente 35 % des ventes.

Pour cette sixième génération, Ford a soigné plusieurs éléments, à commencer par le design. L’avant est emprunté au concept Evos (vu au salon de Francfort l’an dernier) et fait penser un peu aussi à Aston Martin. En tout cas, sa bouille ne laissera pas insensible Martine, car Ford a constaté que la Fiesta séduisait majoritairement une clientèle féminine. A travers ce restylage, la marque vise aussi une clientèle plus jeune.
Des motorisations propres
Des motorisations propres
Autodéclics/LM
Ford souhaite clairement rééquilibrer l’offre entre l’essence et le diesel. La marque met donc en avant le 3 cylindres essence 1,0 litre EcoBoost, qui se décline en trois versions : les 100 et 125 ch avec turbo et Stop & Start, plus une nouvelle version atmo 80 ch. Nous avons pu rouler avec l’EcoBoost 125 ch pour un galop d’essai d’un centaine de km. On apprécie toujours autant la sonorité flatteuse de ce moteur, sa souplesse et ses reprises volontaires. En ce qui concerne la consommation, nous avons réalisé 8,1 L/100 km. C’est plus que la conso en cycle normalisé (4,3 L pour 99 g de CO2), mais le 3 cylindres devient plus gourmand quand on attaque un peu. L’ecoBoost devrait a priori représenter 15 % de ventes, le mix s’équilibrant entre essence et diesel.

En ce qui concerne l’offre diesel, la Fiesta sera disponible avec le nouveau diesel 1,5 litre Duratorq TDCi de 75 ch (qui ne consomme que 3,7 l/100km) et le 1,6 litre Duratorq TDCi de 95 ch (qui ne consomme que 3,6 l /100 km). Une version optimisée ECOnetic de la Fiesta, avec cette même motorisation abaisse la conso à 3,3 L/100 km et 87 g/km de CO2, grâce à des améliorations au niveau de l‘aérodynamique, des pneus et avec le concours de l’Eco Mode qui aide le conducteur à réduire la consommation de carburant.

Par ailleurs, Ford va introduire en février prochain une transmission à double embrayage.
Une technologie de pointe
Une technologie de pointe
Autodéclics/LM
L’autre point fort de la Fiesta est son contenu technologique. Elle propose par exemple l’Active City Stop, une technologie empruntée à Volvo (avec une caméra qui analyse 50 fois par seconde ce qui se passe à 12 m devant le véhicule) et qui permet de freiner automatiquement en cas de danger. L’accident peut être évité jusqu’à une vitesse de 30 km/h. Peu de citadines ont cet équipement (hormis la VW Up, la Skoda Citigo et la Fiat Panda).

La Fiesta propose également un appel d’urgence localisé (Ford SOS) qui déclenche un appel automatique du 112 en cas d’accident, en passant par le téléphone du conducteur en mode Bluetooth. L’avantage vient du fait que l’appel est passé dans la langue locale aux secours (avec les coordonnées GPS). Et puis, il y a aussi le système MyKey qui permet de limiter la vitesse pour les jeunes conducteurs (ainsi que le niveau sonore de la radio).

Au-delà de la sécurité, la citadine de Ford fait aussi la différence par sa caméra de recul et son pare-brise chauffant.
Une Fiesta communicante
Une Fiesta communicante
Autodéclics/LM
Tout comme d’autres modèles (Focus, B-Max et C-Max), la citadine à l‘ovale propose le système SYNC (de série à partir de la finition Trend). Rappelons que ce système, développé par Microsoft, permet de piloter par la voix les appels téléphoniques et l’accès aux fichiers musicaux (sur clé USB, mobile ou lecteur MP3). La voiture télécharge le répertoire et permet même de lire en mode vocal les SMS (avec la possibilité de répondre par des messages pré-enregistrés du type « je ne peux pas te parler »).

Par ailleurs, la Fiesta va s’enrichir en plus d’un GPS embarqué (une première sur ce modèle) à partir de février prochain. L’option sera à moins de 500 euros.
Mieux et à un prix plus attractif
Mieux et à un prix plus attractif
Autodéclics/LM
La Fiesta restylée est plus jolie, plus sobre et bien plus sophistiquée. Et pourtant, elle n’est pas plus chère, ford ayant même réussi à baisser les tarifs de 1000 à 1500 euros selon les versions. Le premier prix est à 11 750 en version Ambiente.

L’objectif de Ford est de reconquérir la place de première citadine importée en France. Une place qu’elle avait laissée à la Polo l’an dernier et qu’elle devrait récupérer, étant donné ses avantages sur le papier.
BONS PLANS
Commentaires
Notre sélection d'articles

X
Pour une expérience optimale, désactivez AdBlock.
adblocktest
ad articles essai_automobile